personal-branding-social-media-marketing-digital-2017-zenzere-winnie-ndjock

Les réseaux sociaux sont devenus le nouvel espace de promotion, de vente et d’interaction avec les clients, les prospects, les partenaires et le public en général. Que vous soyez une entreprise, une start-up, une organisation à but non lucratif , une personnalité publique… les réseaux sociaux offrent une pluralité de canaux à exploiter pour toucher plus rapidement votre cible.

Jusque là nous serons tous à peu près d’accord. Seulement, il faut reconnaître que dans le déploiement de notre présence digitale certaines erreurs puissent être commises.

En accord avec des experts du marketing digital et l’observation de pratiques de plusieurs marques et de leurs community managers, nous pouvons revenir sur 7 erreurs à ne pas commettre quand on veut investir sur les réseaux sociaux.

 

1-Ne pas avoir de stratégie spécifique aux réseaux sociaux

Nous en parlions déjà dans un précédent article sur la nécessité de Définir une stratégie pour le web. Avant de vous lancer vous devez d’abord :

  • Définir les objectifs à atteindre dans le déploiement sur les réseaux sociaux ;
  • Créer les éléments identitaires qui seront utilisés dans notre communication sur les réseaux sociaux ;
  • Déterminer un plan d’actions et un calendrier de réalisation ;
  • Définir les outils d’évaluation de votre stratégie digitale.

Il est important de formaliser votre réflexion. Vous pourrez faire preuve de spontanéité dans la mise en œuvre de votre plan d’actions.

 

2-Attaquer trop tôt un trop grand nombre de plateformes

Investir une plateforme implique une réflexion sur la durée. Vous devez créer un compte pour établir une communication constante, durable et de qualité par le biais d’un canal que votre cible a adopté. Il n’est pas rare de voir des marques ouvrir des comptes sur toutes les plateformes où justement leur cible a été identifiée pour ensuite les abandonner. Les raisons :

  • Le nombre d’abonnés souhaité n’est pas assez vite atteint ;
  • Les retours ne sont pas ceux escomptés ;
  • Il n’y pas assez de ressources humaines (personnel interne) ni financières (appel à des prestataires externes) pour assurer la gestion de ces différentes plateformes en simultané ;
  • La marque fait face à une baisse d’activités ou à des changements organisationnels.

 

3-Acquérir de faux abonnés

Si vous observez certains comptes vous verrez qu’il y a une très nette différence entre le nombre d’abonnés et le niveau d’interaction de ceux-ci avec les publications. La conséquence est que le retour sur investissement n’est pas le reflet de cette popularité. Pourquoi une telle différence ? Les raisons :

  • Vos abonnés vous suivent comme on le ferait pour une revue de presse selon une catégorie d’informations : Sur Twitter le principe est facilité par la création des Listes ;
  • Les abonnés sont intéressés par la personne et non par les publications ;
  • Le jeu du « Je te suis, Tu me suis » ;
  • Vous avez payé pour gagner des abonnés ou fait un échange de services pour gagner des abonnés.

 

4-Ne parlez que de soi

Si toutes vos publications ne sont centrées que sur vous ça peut devenir monotone. On tombe assez vite dans la redondance donc l’interaction diminue. Vous vous demandez pourquoi vous devriez faire la publicité de l’autre, surtout qu’il ne vous a rien donné en échange ? Vous le faites pour vous.

Bien sûr toutes les plateformes ne se prêtent pas au repost et acceptent bien le focus sur votre activité. Alors il faut identifier là où c’est nécessaire et là où vous pouvez vous en passer. Si une information diffusée par une autre source peut être intéressante, stimulante ou divertissante pour vos abonnés vous en bénéficier. Pensez à ce que vous gagner pas à ce que l’autre va gagner sur vous.

 

5-Avoir un emploi excessif et incohérent de hashtag

Le hashtag est un symbole qui associé à un terme en fait un mot clé vous permettant de lier votre publication à un ensemble de publication y relatives afin d’en faciliter la recherche et l’identification. Il a d’abord été développé sur Twitter avant d’être intégré par d’autres plateformes compte tenu de sa popularité. Très utile pour améliorer sa visibilité et se faire trouver par une cible d’audience, il est en revanche souvent mal employé.

Quelques conseils à retenir :

  • Toutes les plateformes n’ont pas encore complètement intégré le hashtag et leur poids n'est pas le même partout ;
  • Ne pas composer une phrase entière de hashtags : Cela dénote un manque de contenu ;
  • Ne pas multiplier les hastags dans votre publication. Mis à part sur Instagram la limite est généralement de trois ;
  • Il faut respecter une composition dans les hashtags : Donc au lieu de #J’aime la mangue, préférez #JaimeLaMangue ;
  • Utilisez des hashtags cohérents avec votre sujet. La tentation est toujours forte de profiter d’un tendance sur une publication qui n’a rien à voir.

 

6-Inonder vos abonnés de post dans un laps de temps réduit

Tous les experts vous le diront, il y a un rythme optimal pour les publications qui varie selon la plateforme et selon la marque. Le compte d’un site d’informations et le compte d’une entreprise quelconque n’ont pas le même rythme. Votre cadence de publication peut être plus soutenue pour faire le suivi en temps réel d’un événement ou si vous avez lancé une discussion. Pour ce dernier cas c’est surtout Twitter puisque chaque commentaire ou réponse est un post. Mais justement vous pouvez vous lancer dans une discussion qui va ennuyer vos abonnés. Si cela se répète ils pourront se désabonner.

En utilisant des outils d’automatisation des posts comme Hootsuite ou Buffer vous aurez aussi la possibilité d’imposer un rythme de publication.

 

7-Négliger l’aspect interaction des réseaux sociaux

Vous avez créé ce compte pour être plus proche de votre cible. Cela signifie interagir avec elle. Soit :

  • Répondre à des questions ;
  • Savoir réagir aux commentaires négatifs ;
  • Conseiller et orienter ;
  • Informer et rassurer.

C’est sûr qu’à un certain niveau de questions vous ne pourrez pas répondre à tout le monde. Il faut à chaque fois le rappeler et remercier ceux qui interagissent avec vous de temps en temps. Vous n’êtes pas un robot et il faut bien le rappeler puisque justement sur la toile les robots sont partout.

Soyez plus attentifs et plus consciencieux dans le développement de votre marque sur les réseaux sociaux.

 

Winnie NDJOCK


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs et abonnez-vous à nos comptes  WUSU sur Facebook et WUSU sur Twitter pour des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing , en marketing digital et en gestion de carrière.