startup-entrepreneur-coaching-idee-projet-cameroun-2017-wusu

Avant la création d’une entreprise il y a certaines étapes par lesquelles on passe, surtout quand on apporte une innovation.

Identifier un problème à résoudre

Pour avoir une raison d’être votre affaire ou votre structure doit apporter une solution à un problème qui se pose. Certains entrepreneurs ont le déclic après avoir été eux-mêmes confrontés à une situation particulière où ils ont pu directement ressentir un manque, une lacune. D’autres l’ont apprécé à partir de l’expérience d’autres personnes.

Quelle que soit votre inspiration il y a d’abord l’observation d’un problème avant de la réflexion sur la solution à y apporter.

Poser la solution et sa mise en oeuvre de manière globale

Maintenant que vous avez identifié ce problème vous vous mettez à réfléchir à une solution. Elle tombe généralement par vagues ou par bribes. Vous envisagez une telle hypothèse puis une autre et encore une autre. Vous faites des simulations dans votre esprit. Vous en discutez comme ça en passant avec une ou deux personnes et vous continuer à mûrir l’idée jusqu’à ce qu’elle soit cohérente, jusqu’à ce que vous puissiez vous dire « Voici ce que je devrais faire et voici comment je vais le faire ».

A ce moment il vaut déjà mieux l’écrire en toute lettres. Qu’elle sorte de votre esprit. Dites la à haute voix. Parfois les choses prennent un tout autre sens quand on les entend dire.

Identifier sa cible

Cet élément nous l'avons déjà vu et il reviendra souvent sous une forme ou une autre  car un bon ciblage est à la base de la création de votre solution et de son évolution (Définir la cible de votre solution - Déterminer ses Buyer persona). Dans l’énoncé de votre solution vous pensez à ceux qui seront amenés à recourir à votre solution. C’est évident. Mais vous y pensez de manière complètement orienté. Votre solution est bonne donc forcément elle doit marcher. Mais elle ne peut pas marcher sur tout le monde.

Par exemple, une voiture c’est utile mais tout le monde ne peut ou ne veut se le permettre. Prétendre le contraire vous pénalisera plus tard quand il sera question de penser à votre business model.

  • Qui a besoin de ce service/produit que je propose ?
  • Où sont-ils ?
  • Comment pourront-ils se le procurer ?
  • Accepteront-ils de faire l’effort nécessaire pour ?
  • Si, oui dans quelles conditions ?

Il y a encore beaucoup de questions à se poser sur votre cible mais c’est déjà un bon point de réflexion.

 

Identifier ses concurrents

Une erreur ô combien répandue chez les entrepreneurs est de penser, de croire dur comme fer qu’ils n’ont aucun concurrent. Un concurrent est celui chez qui votre cible pourrait aller se servir au lieu de venir chez vous. Il peut s’agir d’une offre de produits/services directs ou de substituts. Il convient donc d’identifier tous ceux qui correspondent à ce profil dans votre environnement.

Il ne s’agit pas de faire un copier-coller mais de savoir si vos prospects ou clients seraient tentés d’aller chez eux et pourquoi ? comment vendent-ils, à qui ils vendent ? Il ne faut pas avoir une définition trop large de la concurrence. En revanche vous devrez considérer les concurrents actuels et les potentiels. A ce propos, vous ne devriez pas sous-estimer vos adversaires.

 

Identifier ses besoins et les sources de financements

De quoi avez-vous besoin pour lancer votre affaire et où pourriez-vous bien trouver les moyens de le faire ? La réponse à cette question est primordiale.

Dans l’identification de vos besoins vous devez d’abord pensez à comment les satisfaire de manière optimale de manière vos objectifs avec efficience. Alors vous pourrez pensez aux sources de financements.

  • Avez-vous les moyens ? De combien disposez-vous ?
  • Devez-vous emprunter ? Si oui, à qui et dans quelles conditions ?

Rappelez-vous également qu’un emprunt vous devez le rembourser. C’est à ce moment que vous devez penser à rationnaliser votre budget. Vous devez séparer l’utile du nécessaire.

Reportez-vous à notre précédent article sur La création d’une entreprise.

 

Définir son Business model avec soin

C’est ce qui dit comment vous comptez gagnez de l’argent avec votre affaire et la faire devenir rentable. Pour une meilleure organisation et un meilleur suivi votre business model devrait être écrit. Il comportera entre autres des données sur :

  • L’identification de la zone d’action ;
  • Les cibles à démarcher ;
  • La présentation de votre produit/service : prix, distribution, communication,caractéristiques et avantages ;
  • Votre avantage concurrentiel ;
  • Votre plus-value personnelle.

 

Déterminer le profil de ses possibles associés

Vous n’êtes pas obligés d’en prendre tout comme vous n’êtes pas obligé d’agir seul. Entreprendre peut se révéler éprouvant et on ne dispose pas toujours de toutes les compétences nécessaires pour le faire seul. L’associé peut donc apporter des fonds et/ou son savoir-faire. Le réflexe bien compréhensible est de chercher d’abord du côté de la famille, de ses amis et de ses camarades. Dans cet ordre. Ce n’est généralement que parce qu’on a obtenu des résultats négatifs ou peu probants qu’on se tourne vers d’autres personnes.

Choisir un associé est une chose sérieuse. Il aura accès aux mêmes informations que vous, il est dans le secret des dieux comme qui diraient. Il n’y a véritablement aucun moyen de se prémunir contre la traîtrise. La signature de contrat peut tout de même apporter une meilleure vision de l’avenir ensemble. 

 

Winnie NDJOCK


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs et abonnez-vous à nos comptes  WUSU sur Facebook et WUSU sur Twitter pour des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing , en marketing digital et en gestion de carrière.