wusu_entrepreneur

Vous êtes déjà peut-être posé la question. Pourquoi ceux-ci se lancent dans l’aventure tandis que d’autres voient dans le statut d’employé un objectif atteint au niveau professionnel et personnel. Ce n’est pas une question mais plus un constat.

Les raisons varient et notamment leur classement, selon que l’on se trouve dans un pays ou que l’on est fasse à une culture. Toutefois vous pourrez sûrement vous retrouvez ou reconnaître le profil d’un entrepreneur dans une de ces raisons.

 

1- Créer son propre emploi pour suppléer le défaut d’une offre externe

C’est la première raison de l’entrepreneuriat au Cameroun. Pas besoin de longues études pour le savoir, nous vivons dans un environnement miné par :

  • L’extrême concurrence dans le marché du travail ;
  • Une offre loin de pouvoir satisfaire la demande.

L’entrepreneur doit chercher seul comment gagner sa vie. Il se lance dans des activités le plus souvent informelles. D’autres réussissent à acquérir une existence légale, à ouvrir un commerce régulier. C’est loin d’être facile mais c’est le quotidien. Dans ce cas l’activité d’entrepreneur est vécue comme un exercice de survie mais peut aboutir à un réel sentiment d’accomplissement.

 

2- Arrondir les fins de mois

La deuxième raison de l’entrepreneuriat et qui répond à la question : pourquoi entreprendre quand on est déjà salarié ? Ce désir est motivé en plus par :

  • Des salaires qui ne reflètent souvent ni le niveau de formation, ni l’expérience mais tendent plutôt à tirer vers le bas ;
  • Un coût de la vie qui ne cesse d’augmenter ;
  • Des objectifs personnels en matière de consommation, d’épargne et de loisirs qu’il faut pouvoir combler.

Quel que soit le niveau social de cet entrepreneur, quelle que soit la taille de la structure qui l’emploi. Le désir d’un accomplissement personnel Il peut être ressenti autant par une personne sans emploi qu’un cadre dans une grosse entreprise.

 

3- La vocation pour l’entrepreneuriat

Avoir sa structure où vous êtes le preneur de décision. Vous souhaitez être le garant de votre avenir. Il peut même s’agir du plaisir de fournir un emploi, de participer à une œuvre. On aurait du mal à le croire mais cet accomplissement personnel peut être dicté par des principes moraux.

Certaines personnes évoluent dans leur vie professionnelle avec la ferme intention de devenir leur propre patron. Ce désir défini le choix de leurs études et très tôt s’imprime dans leur plan de carrière personnel. Beaucoup ne passeront en entreprise que le temps d’acquérir une certaine expérience du milieu professionnel avant de se lancer. D’autres iront directement à la mise en œuvre de leur projet.

Le profil de ces entrepreneurs avec une vocation a fait dire à de nombreuses personnes qu’on naît entrepreneur. Mais la réalité est tout autre. On peut le devenir. Certaines choses sont le fait du talent, d'autres de l'apprentissage.

Il existe des managers avec un profil d’entrepreneur dans leur façon d'administrer mais qui ne se lancent pas parce qu’ils n’entrevoient pas bien leur apport. Ils souhaitent marquer le coup et non pas entrer dans une offre largement dupliquée. D’autres recherchent et financent des projets. Hé oui, tous les entrepreneurs ne terminent pas directeur général. Ils peuvent rester à la place d’associés, membre du comité de direction, etc. Avez-vous un plan de carrière ?

Ne vous laissez pas guider par ceux qui disent de vous qu’un vous n’êtes pas un entrepreneur si vous n’êtes pas né avec cette capacité. C’est comme ceux qui pensent que l’amour se résume dans le coup de foudre ou qu’on appartient à la classe ou la catégorie dans laquelle nous sommes nés. Nous avons la capacité d’apprendre et d’évoluer.

 

Winnie NDJOCK


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs et abonnez-vous à nos comptes  WUSU sur Facebook et WUSU sur Twitter pour des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing , en marketing digital et en gestion de carrière.