strategie_reseau_entrepreneur_wusu

Le principe du réseautage n’est pas nouveau. Bien au contraire.

Il s’est simplement renouvelé et a été popularisé dans le cadre du développement professionnel, d’où notre intérêt pour le sujet. Le réseau est défini de bien des manières. En nous focalisant sur celles qui ont trait à l’aspect humain nous pourrions le réseau comme étant un ensemble de contacts noués dans le cadre d’une relation personnelle ou professionnelle et avec qui s’installent des échanges formalisés ou non.

Ca vous semble trop technique ? Pas si humain que ça ?

Cette définition a surtout pour but de mettre en exergue les points les plus importants pour identifier un réseau :

  • Des contacts : les personnes avec qui s’établit les échanges ;
  • Un contexte : La situation ou la raison pour laquelle le contact a été initié échanges ;
  • Le type d’échanges : Il est fonction du contact et du contexte. Il peut évoluer, s’intensifier, se diversifier ou être réduit, il peut être codifié ou spontané.

Sous ces trois aspects il est possible d’identifier différents types de réseaux et la manière de les exploiter.

 

Les types de réseaux

Sans verser dans la sociologie on peut en identifier deux : les réseaux naturels et les réseaux acquis ou professionnels.

1- Les réseaux naturels

Il s’agit de ceux auxquels nous appartenons de par notre naissance. Ils conditionnent déjà un type d’échanges, d’attente, d’appréciation et même la possibilité ou non de s’en éloigner.

  • La famille : Parents par les liens de sang ou de l’union ;
  • La communauté : Tribale ou ethnique, raciale ou religieuse, celle d’une diaspora à l’étranger ou de retour dans son pays natal ;
  • Les amis : Ils sont classés dans les réseaux naturels dans le sens où ils ne sont pas créés dans un but d’exploitation. De plus, les contacts noués ont parfois une importance aussi forte que ceux existant dans le réseau familial ou communautaire, voire plus.

2- Les réseaux acquis

Des réseaux qui ont été pensés, forgés afin d’être exploités. Ils peuvent être le fait d’un choix logique pour une personne ou entièrement initié dans l’atteinte d’un objectif spécifique. Dans la distribution on parle d’un réseau comme de la matérialisation de l’ensemble d’intervenants par lesquels le produit ou le service transite jusqu’au consommateur final. Cette définition cadre assez bien avec la raison d’être des réseaux acquis.

Une entreprise ou un individu va donc identifier des contacts selon un profil et un certain nombre de critères avec ou sans pondération. Ensuite il procèdera à des regroupements et assignera des objectifs ainsi que des actions et un certains nombres de codes afin d’entretenir la relation.

La relation peut être extrêmement codifiée et dans ce cas un contrat, un protocole d’accord ou toute autre convention est définie avec les membres du réseau. Elle peut être plus libre avec un ensemble de règles verbales ou qui s’installent par habitude. Les contacts appartiennent à la même catégorie socio-professionnelle ou à des activités liées, ils entrent dans la chaîne de distribution, ils ont une valeur dans l’atteinte d’objectifs directement liés ou non à l’activité professionnels exercée.

C’est pour cela que ces réseaux sont généralement qualifiés de « professionnels ».

 

Comment bâtir et exploiter un réseau professionnel

Le réseautage est maintenant compris comme une valeur sûre pour le développement de son activité. Pour cela de nombreuses initiatives ont été développées. Nous n’allons pas toutes les citer car il est simplement question de mettre en avant la valeur du réseau professionnel pour un entrepreneur ou un étudiant.

Les soirées de réseautage appelés les AfterWork

Le principe s’est largement développé au Cameroun et notamment dans la ville de Douala. Il s’agit de rencontres organisées autour d’un séminaire, d’un atelier, d’un spectacle… et d’un dîner. Elles ont lieu périodiquement et comme leur nom l’indique, à la fin de la journée de travail, entre 18 et 21h. L’AfterWork permet de faire des rencontres dans un cadre détendu qui vous place hors du contexte stricte des affaires. Quelques heures pour identifier et convaincre, bien plus que pour une simple prospection ou un entretien d’embauche.

Comment créer et/ou exploiter un AfterWork

Ne vous y trompez. L’AfterWork est un événement récréatif à tendance professionnel. Sans le côté détente c’est un énième séminaire ennuyeux. Vous avez besoin de participants solides, ceux qui créeront l’appel nécessaire pour gagner d’autres participants. L’investissement est relativement élevé. L’accès à un AfterWork est payant. A Douala l’entrée va de 10.000 FCFA à 20.000 FCFA.

Les TALK, rencontres autour de l’entrepreneuriat

Elles foisonnent au Cameroun, et notamment dans les villes de Douala et de Buea, considéré avec un certain abus de langage, comme la Silicon Valley du Cameroun. Mais justement les initiatives sont principalement axées autour de technologie et notamment des TIC.

On peut parler des Digital Thursday organisés au GICAM tous les derniers jeudi du mois depuis maintenant un an. Ils permettent à des entrepreneurs de parler de leurs projets développés grâce à la technologie et aux TIC, généralement des services ou même des produits associés à un site web ou une application. Les structures d’accompagnement organisent également des rencontres.

C’est le cas de WUSU avec son WUSU Talk, actuellement tous les derniers samedis du mois. Pour les autres, nous vous conseillons de consulter leur site ou leur compte sur les réseaux sociaux. ActivSpaces est le plus actif (sans mauvais jeu de mots). Les rencontres durent en moyenne deux heures.

Comment créer et/ou exploiter un Talk professionnel

Il vous faut identifier une cible, un thème porteur, choisir le format (présentation ou participation) et une date fixe qui fera office de rendez-vous. Le calendrier commence à se remplir à Douala mais la demande est encore la plus forte. On pourrait parler des heures sur le réseautage.

La chose à retenir : Les relations humaines intègrent naturellement le réseau. Ce n’est pas le réseau mais la manière et les raisons pour lesquelles on y a recours qui en ternissent l’exploitation.

Besoin d’en savoir plus sur le réseau WUSU ? Contactez-nous ou participez à une de nos rencontres.

Winnie NDJOCK


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs et abonnez-vous à nos comptes  WUSU sur Facebook et WUSU sur Twitter pour des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing , en marketing digital et en gestion de carrière.