content-marketing-credit-pexels

Le Content Marketing est une notion que l’on peut retrouver un peu partout aujourd’hui.

Il s’agit tout simplement de la création d’un contenu sur un format adapté pour un média, un support et surtout une cible. Ce contenu peut être du texte, des images, des vidéos et du son, combinés dans un message cohérent. Bie sûr il ne s’agit pas de faire joli mais de créer un retour, qu’il s’agisse d’une interaction, un contact, un abonnement ou une vente. Dans une spécialisation des postes, la personne qui en a la charge est appelée un content marketer. Il conçoit le contenu sans être forcément celui qui le publie ou le présente. Néanmoins c’est une capacité qui doit être maitrisée dans votre start-up ou votre PME par la personne en charge du Marketing et du community management.

Il n’y a pas qu’un seul profil de content marketer. Certains professionnels en identifient plusieurs. Vous vous retrouverez peut-être dans l’un de ces profils. Ou il vous aidera à cerner votre collaborateur, actuel ou futur.

 

Le scientifique

C’est ce content writter qui aime bien les faits, les statistiques, les données. La présentation qu’il conçoit est bâtie sur la base des résultats d’études, des termes clés utilisés par la cible ou selon un secteur. Sur le web il manie bien le référencement, les liens et les métadonnées. Il évalue ses résultats sur la base des résultats fournis pas des outils comme Google Analytics. C’est un adepte de la recherche documentaire et des enquêtes.

Il a malheureusement un peu de mal avec un contenu spontané ou de divertissement.

Le conteur

C’est l’adepte du storytelling (une autre notion que nous aborderons dans un prochain article). Il développe une histoire qui se raconte tout au long de sa publication ou de sa présentation. Pour lui énoncer les faits, rester droit dans un canevas ce n’est pas vendeur. Il faut émerger l’audience dans une histoire. Bien sûr sans jamais sacrifier la cohérence avec le sujet et les objectifs. C’est un passionné de lecture et même d’écriture avec la capacité de concevoir un scénario pour vendre un produit ou service.

Il peut avoir tendance à s’étendre et tirer en longueur. L’attention de votre audience n’est pas extensible indéfiniment.

L’artiste

Il conçoit le marketing sous un aspect plus artistique, voire esthétique. Il est porté sur un contenu multimédia. Il connaît le pouvoir de l’image, des vidéos, d’un graphisme sur la capacité d’une publication à capter l’attention et à susciter l’interaction. Il est passionné par la création de ces différents éléments et passe son temps sur les sites proposants des images, emplois des outils de création de contenu visuels attractifs. Il a une expérience ou une formation pour l’infographie, le dessin…

La création artistique (graphismes, vidéos, etc.) est un processus assez prenant qui ne peut être pleinement mené de concert avec des tâches plus administratives ou de terrain. Il faut créer des templates/modèles de publications et limiter le nombre de publications avec une nécessité de création.

Le social media addict

Il est sur les réseaux sociaux aussi à l’aise qu’un poisson dans l’eau. Du lever jusqu’au coucher, sa journée n’est composée que publications, d’interactions avec d’autres comptes (commentaires, j’aime et partages). Il sait qu’il faut faire vivre le compte de l’entreprise et lui donner de la visibilité en partageant le contenu de sites ou de comptes à succès au lieu de se focaliser sur le seul contenu émis par l’entreprise. Ses objectifs sont satisfaits quand il atteint le plus grand nombre de j’aime, de partages, de commentaires positifs et de nouveaux abonnés, avec le moins de désertions possibles. Il est plus porté sur la notoriété et la réputation de la marque.

Il ne suffit pas d’être suivi par des milliers d’abonnés, d’avoir des centaines d’interactions. Il faut toujours garder à l’esprit la conversion des abonnés ou des visiteurs en contacts ou en clients.

Nous avons présentés ici quelques profils mais vous pourrez peut-être en identifier d’autres. Ce qu’il nous faut retenir c’est qu’une attention particulière doit être apportée à la création d’un contenu, qu’il soit destiné à l’impression ou au web, à être présenté par un orateur ou en lecture pour une audience cible et une audience étendue.

 

Winnie NDJOCK


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs et abonnez-vous à nos comptes  WUSU sur Facebook et WUSU sur Twitter pour des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing , en marketing digital et en gestion de carrière.