pexels-photo-106344_by_photo_mix petit

Tout le monde ou Presque a une idée plus ou moins précise de ce qu’est un budget. Pour faire simple on peut le définir comme une projection de vos dépenses par rapport à un objet et sur une période déterminée. Les budgets complets comportent également une indication des entrées représentant l’origine des fonds à allouer. On ne vous dira pas tout dans cet article mais on peut déjà se recentrer sur le thème de notre article : la gestion budgétaire.

Pour parler de gestion budgétaire il faut trois étapes : le calcul prévisionnel, la réalisation et le suivi.

 

1- Le calcul prévisionnel du budget

Il s’agit ici d’estimer le besoin pour la réalisation de votre objet selon plusieurs contraintes connues ou supposées.

Par exemple sur la question du lancement de votre petite entreprise les pôles principaux de votre réflexion et la base de calculs seront : le matériel, le personnel, le local, la logistique et les logiciels.

Chacun de ces pôles ayant des charges associées qu’il vous faudra identifier de la manière la plus précise possible, à défaut de complète. De nombreux entrepreneurs ont une vision du budget parfois trop optimiste et se donnent du courage en minimisant les coûts ou en occultant certains. Même s’il s’agit de projections il est indispensable de coller au plus près à la réalité en se servant de majorations pour pallier à des imprévus. Si ça s’appelle imprévu ce n’est pas pour rien. Vous ne pourrez jamais tout deviner, tout prévoir. Certains événements chanceux ou malchanceux peuvent venir à bout de votre budget. Mais ça c’est une autre histoire.

 

2- La réalisation du budget

Votre budget doit être écrit pour faciliter le suivi. Certaines applications PC et mobiles permettent le suivi en ligne mais nous savons tous que les problèmes de connexion ainsi que les coupures de courant ne sont pas à exclure. Alors gardez une version papier. Limiter les achats d’opportunité ; sur le coût vous n’avez pas une vision globale de leur portée et ils peuvent sincèrement grever votre porte-monnaie.

Ce qui nous conduit à vous mettre en garde : ne perdez jamais de vue l’état de votre trésorerie. En dehors du projet à réaliser vous avez d’autres dépenses ponctuelles qu’on ne peut pas budgétiser. Il est facile de tomber le piège et se dire "Ca va. Nous avons encore de la marge". Un autre point important : un budget peut être réajusté. Ne soyez pas trop rigide. Comme nous l’avons dit plus haut il y a les imprévus et surtout il y a les opportunités. On ne pourra jamais vous dire quel est le juste dosage de préparation et de spontanéité. C’est à vous d’en faire l’expérience. Dites vous simplement que parfois on perd et parfois on gagne. La prise de risque est inhérente à la vue d’entrepreneur.

 

2- Le suivi du budget

Vous avez fait vos calculs et ensuite vous avez eu à réaliser votre budget. La phase de suivi a d’abord pour but de savoir si les dépenses n’ont pas été dépassées et si les objectifs ont été atteints. De nombreuses questions sont à poser en fait mais c’est toujours pour parvenir à cette préoccupation. Dans l’appréciation de votre mise en œuvre il y a de nombreux scénarii possibles.

Par exemple vos dépenses réelles ont dépassé les prévisions et les objectifs n’ont pas été atteints ; Hypothèse pessimiste haute. Vos dépenses ont moindre que prévu et vos objectifs ont tout de même été atteints ; Hypothèse optimiste haute. Mais il est aussi possible d’avoir comme résultat des dépenses supérieures aux prévisions pour des objectifs dépassés de manière plus que proportionnels.

Des projets comme Fast and Furious en sont l’exemple ( Si si, on vous assure  ).

Certains diront à cette phase mais alors on parle de Business plan ? et non. Un business plan intègre un budget dans sa partie financière c’est tout. Et vous ne faites pas de business plan pour chaque action promotionnelle, chaque événement, chaque développement de produit… Si ? Pour en savoir plus n’hésitez pas à faire de multiples recherches et discutez avec des professionnels. Ou même des étudiants en comptabilité selon le niveau.

 

Winnie NDJOCK


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs et abonnez-vous à nos comptes  WUSU sur Facebook et WUSU sur Twitter pour des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing, en marketing digital et en gestion de carrière.