coaching-entrepreneur-immobilier-bureau-wusu-blog-2017

L’immobilier et la création d’entreprises sont inextricablement liés. Qu’il s’agisse de la TPE qui intervient dans les services, de l’usine de production artisanale ou de la grande production industrielle, qui dit activité économique dit espace d’exploitation.

 

Les critères pour retenir un espace d’exploitation

Lorsque vous étudiez votre projet il y a quelques critères pour juger et choisir votre espace de travail ou d’exploitation :

  • La nature de l’activité : Les entreprises ont des besoins différents selon le produit/service qu’elles proposent. Leur rapport à la clientèle, la nécessité ou non d’un contact physique autre qu’à la livraison, l’existence de produits à exposer, la création d’une usine ou d’un espace de stockage (etc.) ;
  • La localisation : Les accès pour les clients ou les partenaires, la sécurité de la zone, l’attractivité de la zone ou sa fréquentation par rapport au public cible… de nombreux critères qui peuvent vous obliger à vous installer dans une zone pour remplir vos objectifs ;
  • L’espace d’occupation nécessaire : Certaines activités se satisfont d’un espace de 9m2. Pour d’autres il faut mobiliser beaucoup plus. Nous ne prendrons pas en considération les projets luxueux car la limite est d’abord une question de budget mais aussi une question de textes et de lois. Il est utile de se renseigner sur les règles d’occupation des sols dans un but commercial ou industriel ;
  • Le capital prévu : Le choix est naturellement basé sur le capital disponible ou mobilisable.

Une fois considérés ces critères chers entrepreneurs, votre choix peut se résumer en quatre possibilités.

 

Trois espaces de travail possibles pour lancer son activité

Faites le bon choix car il pèsera lourd sur votre activité.

1- Le travail à domicile

C’est le premier et dernier recours. Facebook, Google, Apple ou Amazon ont été lancés depuis la maison. Une chambre, le garage, un coin du salon ou un espace de travail aménagé dans la cour. Au Cameroun c’est aussi une experience que font de très nombreux entrepreneurs. De la femme au foyer qui crée un espace de vente de fruits frais pour que d’autres n’aient plus à aller au marché pour des courses urgentes à la startup qui commence dans le salon de la maison familiale ou de la chambre dans une « mini cité ». Cette option vous permet d’engager le moins de frais possibles tout en tâtant le terrain.

Le moins : On se laisse facilement déranger par les occupations de la maison et les enfants.

2-L’espace de travail partagé

Au Cameroun vous avez au moins trois variantes pour cette offre. Tout d’abord, l’open space avec des cloisons pour délimiter des espaces de deux à quatre bureaux ; ensuite, l’appartement « détourné », ou comment un salon et les chambres sont alloués à différentes entreprises. Toilettes et paliers communs sans compter les factures et enfin le coworking, encore assez nouvelle dans le paysage camerounais. C’est une nouvelle vision de l’open space sans les box de séparation. Elle vient avec l’esprit startup en proposant un bureau et surtout des services. Nous en parlerons plus en profondeur dans de prochains articles.

Le moins : Ce type d’espace ne prévoit pas des rencontres avec des partenaires ou des prospects et n’ont aucun atout commercial. Hormis le coworking qui doit normalement mettre à disposition une salle de travail ou vous pouvez vous isoler.

3- L’espace de travail ou le point de vente privé

C’est celui qui vous appartient tout entier, qu’il s’agisse de bureaux, d’un magasin ou tout autre espace d’exploitation. Bien sûr il s’agit généralement de location mais parfois c’est une propriété familiale aménagée. Si vous en avez n’hésitez pas à l’exploiter. En cas de location ce sont des charges fixes mais surtout un loyer payé à l’avance, de plusieurs mois à un an. Toutefois, c’est encore la meilleure option à condition d’être en mesure de le supporter durant la période de lancement où les seules recettes ne vous permettront pas de supporter cet investissement.

Le moins : Les coûts et charges ne sont pas partagés.

Alors si vous pensez à vous lancer vous avez des possibilités à étudier.

WUSU également a dû faire ce choix en limitant sa présence physique aux ateliers et autres rencontres avant d’être en mesure dans le futur de se doter d’un siège. Ce qui n’empêche rien.

 

Winnie NDJOCK


Nous espérons que cet article vous a plu. Vous pouvez vous abonner à WUSU sur Facebook et WUSU sur Twitter pour des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing, marketing digital  et en gestion de carrière.