coaching-carriere-formation-education-carreer-wusu blog

Ils sont très nombreux qui, arrivés à l’obtention du précieux parchemin ne savent pas encore vers quoi ils vont se tourner. Avant l’université ils suivent surtout le mouvement, allant où les parents disent d’aller. Le niveau supérieur marque réellement le début de la réflexion sur la carrière pour beaucoup. Alors cet article je le propose en révision d'un précédent article sur le choix d'une formation au Cameroun. Il est question d'encourager une meilleure réflexion noyée sous une tonne d’informations provenant de sources plus ou moins objectives.

 

Quand l’enseignement supérieur au Cameroun semble en déphasage avec le monde professionnel

Le Cameroun compte un nombre de plus en plus grand de diplômés du niveau supérieur ainsi que des écoles et des instituts de formations professionnelles qui émergent sur toute l’étendue du territoire. Mais il faut le dire : souvent ceux qui en sortent ne sont pas prêts pour le monde du travail. Chaque jour des demandes d’emplois sont déposées dans les entreprises et auprès des directeurs et autres responsables. A leur seule lecture on peut détecter des lacunes flagrantes. Des informations mal présentées, un contact parfois trop amical, un langage SMS, une obséquiosité mal dissimulée… Assistantes de direction, GRH et Directeurs en parlent. Chaque jour ils traitent des lots de demandes d’emplois décousues. On peut accorder le bénéfice du doute à ceux qui entre à peine à l’université mais que dire de ces jeunes, hommes et femmes, qui se présentent avec leurs titres d’ingénieurs ? Des Bac+5 qui vous rappellent leur haut niveau de formation mais ne savent pas se mettre en avant. Pire encore. Ils ne comprennent pas toutes les implications de leur poste, les ramifications, les compétences annexes à développer.

Aujourd’hui et chaque jour, des jeunes choisissent des formations sur la base d’un rêve qui leur est vendu par les écoles et les médias. On met en avant des entrepreneurs et des professionnels milliardaires alors bien sûr tout le monde veut être comme ça. On ne met en avant que les réalisations sans parler des échecs et la success story est relayé. Elle inspire les écoles pour lancer des formations. Dans les brochures les débouchés indiquent des situations idéales dignes des cadres dans les multinationales. Des postes bien sûr très limités. Surtout quand on est en concurrence avec des membres de la diaspora sur le retour ou des expatriés. Cette réalité est si peu dévoilée. Alors pour aider un peu plus cette nouvelle part de population active il est important de revenir sur une vérité essentielle : une carrière se prépare comme un projet professionnel. L’objectif étant de bien choisir sa formation et de mieux organiser sa présence sur le marché du travail.

 

Projet de carrière : se connaître soi-même et ensuite connaître son environnement.

Pour ceux qui connaissent ce sont les principes de la méthode SWOT que l’on doit appliquer ici aux étudiants. Pour les autres il s’agit d’identifier ses forces et ses faiblesses ainsi que les opportunités et les menaces que recèle votre environnement. Le SWOT est un outil destiné à l'identification des forces et faiblesses comme nous avons eu à le voir dans un précédent post. S'il est généralement employé dans le cadre d'un Business Plan il se trouve être très utile dans la gestion de votre projet professionnel.

Mieux se connaître pour progresser

Lors des entretiens il est fréquent que le recruteur demande au candidat d'identifier ses points forts et ses points faibles. Pour beaucoup c'est un piège alors ils essaient d'enjoliver les choses. Surtout pas. En présentant vos forces et faiblesses vous avez la chance de démontrer que vous avez des atouts pour une fonction, que vous savez apporter des solutions aux problèmes que vous rencontrez. Alors faites un récapitulatif de ce que vous savez faire, considérer ce que vous souhaitez faire et identifier ce qui est en force et en faiblesses dans votre projet en prenant en compte l'environnement.

Mieux Connaître son environnement pour être performant

Tout comme avec un projet vous devez considérer les attentes du marché et les besoins de votre cible. Dans quels domaines souhaitez-vous évoluer et pourquoi ? Quelles sont les entreprises phares et quelles sont les autres acteurs en concurrences ? En identifiant des opportunités d'emploi vous identifier des compétences en mettre en valeur si vous les avez acquises et celles que vous devez acquérir par la formation, l'expérience ou les certifications. Examinez les descriptions de postes, les évolutions dans les domaines qui vous intéressent, suivez les entreprises et les domaines dans lesquels vous souhaitez être embauché ou vous élever afin de répondre au mieux à leurs exigences. 

Gérez votre carrière comme un projet.

Demandez-vous ce que vous aimeriez faire et pourquoi. Plus votre motivation pour une activité sera forte plus votre envie de vous perfectionner et de réaliser ce projet sera forte. Quels sont les compétences requises pour ce travail, ce domaine ou cette fonction ? Répondre à cette question vous oriente de manière spécifique à l’intitulé d’une formation. Forces et faiblesses sont identifiées pour s’améliorer pas pour décourager. Dans cet examen personnel il arrive que l’on ne veuille voir que ce qui nous enchante, que l’on amplifie des capacités pour justifier notre choix. Il est nécessaire de modérer son appréciation avec les informations issues de notre environnement.

 

Dans cette optique WUSU a opté dans son programme WUSU Live pour un accompagnement pratique de jeunes étudiants afin de les aider à s'orienter.

 

Winnie NDJOCK


Nous espérons que cet article vous a été utile ? Vous pouvez vous abonner à WUSU sur Facebook et WUSU sur Twitter pour des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing, marketing digital  et en gestion de carrière.