preparer-entretien-emploi-wusu-blog-2017

Vous avez envoyé votre CV pour répondre à une annonce et vous êtes rappelé pour un entretien. C'est bien. Cela signifie que votre profil a déjà un intérêt pour eux, qu'ils vous ont remarqué au milieu de plusieurs candidats qui ont été sélectionnés et que vous avez été préféré à au moins un candidat. 

L'entretien d'embauche c'est quoi ?

C'est l'occasion de marquer favorablement le responsable du recrutement. Il est même possible, dans de nombreuses organisations et selon le niveau de postes, que le Directeur général ou le plus haut responsable, soit présent. Alors pensez à bien préparer votre entretien.

En considérant de nombreuses expériences et des articles sur le sujet nous pouvons retenir 05 questions qui reviennent toujours dans les entretiens. Vous devrez vous préparer à y répondre.

 

1- Parlez de vous 

Il est important d'apprendre à savoir parler de soi... en fonction de la situation. Parlez de vous ne signifie pas que vous devez étaler toute votre vie devant le recruteur. Il vous a fait venir pour une réaison : un poste à pourvoir et votre profil. Seulement ce profil ce ne sont que des mots et votre présentation les font vivre. Il y a une histoire à raconter et un fil conducteur à trouver. Insister sur les expériences les plus signicatives, celles qui dévoileront au mieux un savoir-faire et les qualités requises pour le poste. Vous pouvez également mettre en avant des expériences professionnelles ou associatives qui cadrent avec des principes ou des activités menées par la structure ou ses dirigeants. 

Avec les réseaux sociaux et notamment LinkedIn il est possible de retrouver un grand nombre d'information sur ses interlocuteurs. Cela dépendra bien sûr des entreprises et des personnes. Tout le monde n'est pas particulièrement actif sur les réseaux sociaux. Alors il faut le faire avec stratégie et soignez le ton, le débit de parole en surveillant les réactions de votre interlocuteur.

 

2- Pourquoi êtes-vous intéressé par le poste

Alors si ce n'est pas clair vous oubliez les raisons purement économiques. Personne n'a envie de vous entendre dire que vous êtes là parce que vous êtes au chômage. Le recruteur n'apprécierait pas non plus d'entendre que le salaire que vous allez sûrement lui proposer est la raison pour laquelle vous êtes là.  Hé oui il faut séduire l'auditeur. Un exercice plus difficile  qu'il n'y paraît.

Vous ne pouvez pas tomber dans la basse flatterie. Il faut montrer en quoi les fonctions à accomplir correspondent à votre expériences. En quoi les compétences requises font échos en vous. Et pourquoi cette organisation là en particulier ? Bien sûr l'organisation en question a publier une offre d'emploi mais il faut montrer une motivation supplémentaire à vouloir intégrer l'équipe.

 

3- Pourquoi êtes-vous le candidat idéal 

Vous avez dit pourquoi vous souhaitez travailler pour cette organisation. Bien. Alors pourquoi eux voudraient-ils vous retenir à la place des autres ? Parfois le recruteur va vous pousser à faire une démonstration pour vous projeter dans l'organisation. Des cas pratiques à résoudre même s'il s'agit parfois là d'épée à double tranchant. Il arrive que l'on fasse travailler déjà bénévolement :-) Cela a l'air drôle comme ça mais en fait ce sont des expériences que vivent chaque jour des chercheurs d'emploi. Alors il faut vous demander : est-ce cela vaut la peine ? A vouloir trop impressioner on peut devenir très bavard. Donc avant de parler on réfléchit au mieux.

N'oubliez pas de mettre en avant votre petit plus par rapport au poste. Une compétence que vous avez développé, un réseau que vous avez bâti, surtout si vous êtes commercial, des langues, des connaissances en informatiques, en social selling ou en community management...

 

4- Où vous voyez-vous dans 05 ou 10ans

Le piège c'est une fois de plus de vouloir impressionner. On peut facilement être hors sujet. C'est aussi à cette question que le recruteur peut parfois se rendre compte si le candidat se voie encore dans l'équipe dans un futur relativement lointain. L'évolution au sein de l'organisation dépend du poste et du type d'organisation. En vous renseignant sur le recruteur vous pouvez obtenir certaines informations utiles pour vous mettre d'imaginer votre avenir avec eux. Mais surtout pour vous permettre de bâtir une réponse crédible et fiable.

Comprendre les attentes de votre recruteur pour trouver la meilleure réponse à celles-ci, cela pourra déterminer la suite de votre aventure avec  eux.

 

5- Quelles sont vos prétentions salariales

La partie qui crée le plus de gêne. Vous voulez avoir ce job mais vous ne souhaitez pas être pris au rabais. Pour beaucoup c'est un jeu d'influence. Je pourrais parler de Poker mais je n'en ai jamais joué. Le salaire que vous espérez dépend du poste, de la structure, de votre niveau tant en termes de formation que de votre expérience professionnelle.

Dans les cas où le salaire a déjà été fixé et publié dans l'offre cette question disparaît. Mais vous pouvez vous renseigner sur les possibilités de progression. certains diront qu'il vaut mieux d'abord entrer puis de négocier. Ce qui est sûr c'est que vous ne devez pas donner une échelle. L'échelle elle est interne ; c'est votre intervalle de négociation.

 

Préparez votre entretien d'embauche avec soin. Il y aura peut-être des ratés parfois mais que cela ne vous empêche pas d'essayer de nouveau.

 

Winnie NDJOCK


Cet article vous a plu ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs et abonnez-vous à nos comptes  WUSU sur Facebook et WUSU sur Twitter pour des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing et en gestion de carrière.