apprendre-echecs-motivation-coaching-wusubox-winniendjock-2017

S’il y a bien une chose sûre c’est que sans motivation on ne va nulle part. Pour certains la motivation tient à la survie. C’est le niveau basique mais sincèrement ce n’est pas ce type de motivation qui nous poussera loin. Ceux qui accomplissent de grandes choses voient plus loin que la survie, même si cela reste un moteur important si vous évoluez dans un domaine concurrentiel. Je vous propose cet article sans prétendre être un Coach en développement personnel. J’ai connu des situations professionnelles difficiles et j’en connais parfois dans mon travail.

Qu’on se le dise, travail et vie professionnelle sont liées qu’on le veuille ou non. On ne peut pas complètement compartimenter nos vies. Ce qui signifie que vous serez forcément affecté dans un cercle selon ce qu’il arrivera dans l’autre. Vous savez déjà qu’il ne faut pas vous laisser abattre par les difficultés et les échecs. Seule solution, avancer. Pour préparer la nouvelle année 2018, je vous propose de revoir avec ces quelques phrases comment faire face à l’échec et apprendre de vos erreurs.

 

Qu'est-ce qui n'a pas marché ?

J'ai échoué. D'accord, mais pourquoi ? Il n'est pas toujours aisé de faire cet examen. Parfois il y a des questions pour lesquelles nous ne souhaitons pas avoir de réponses. Ou nous ne nous posons pas les bonnes questions parce que nous avons des a priori. Sans complètement vous en remettre aux autres il ne faut pas hésiter à chercher du retour. Vous pourriez être surpris.e. Agréablement ou non. Cela dit c'est une étape obligatoire.

Je peux toujours m’améliorer

Un échec ne vous est utile que s’il vous apprend des leçons pour faire mieux. Vous avez appris au moins ce qu’il ne faut pas faire. De là il est possible de vous améliorer. Si l’échec vient de connaissances que vous n’aviez pas alors vous devez vous informer. Si cela provient de compétences dont vous ne disposez pas alors vous devez vous formez ou acquérir l’expérience nécessaire.

Je vais changer de stratégie pour réaliser mes objectifs

Si vous avez agit d’une certaine façon et que cela n’a pas marché, alors vous devriez sûrement changer votre façon de faire. L’important est déjà de ne pas se répéter en boucle « C’est la seule méthode que je connaisse » ou « C’est comme ça que l’on m’a appris ». A de nombreuses occasions j’ai dû désapprendre pour évoluer.

Tant qu’à faire il vaut mieux oser

Quand vous pesez le pour et le contre pour prendre une décision vous considérez les risques encourus et les avantages possibles. Il n’y a pas de recette miracle pour prendre à chaque fois la juste décision. Quelle que soit votre choix il y aura des conséquences, un sacrifice ou un changement du moins. Ne remettez cette décision entre les mains d’un autre pour mieux vous en plaindre plus tard. Je ne suis pas obligé d’échouer On peut apprendre de ces échecs mais vous n’êtes pas obligé de vous dire : « Tant pis si j’échoue ». C’est une attitude défaitiste. L’échec peut survenir mais vous n’avez pas à vous projeter déjà vers cette situation.

Quand on se lance dans un projet on visualise le succès et on conçoit l’échec. Que vous soyez un entrepreneur ou un porteur de compétences vous vous devez d’osez. Si vous êtes tombé il ne vous reste plus qu’à vous relever.

 

Winnie NDJOCK


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs et abonnez-vous à nos comptes  WUSU sur Facebook et WUSU sur Twitter pour des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing , en marketing digital et en gestion de carrière.