identifier-influencer-socialmedia-digitalmarketing-wusubox-winniendjock-2017

Si vous vous intéressez au marketing digital vous avez déjà sûrement entendu parler des influenceurs ou influencers. Qu'il s'agisse du commun des mortels ou de professionnels, tous (à peu près) veulent les suivre. Seulement, aujourd'hui ils sont nombreux à se revendiquer eux-mêmes comme influenceurs. Parfois ce n'est que l'aveu d'un souhait de grandeur qui tarde à se réaliser. Pour d'autres, c'est un constat.

 

A quoi reconnaît-on un influenceur ?

Les inflenceurs sont en premier lieu identifiés par rapport à un domaine, un secteur d'activités. Ce sont les stars des réseaux sociaux et/ou de la blogosphère. Ils sont soit considérés comme des experts dans leur domaine soit il s'agit de personnes célèbres qui vont naturellement être suivies. Cela va du professionnel dans le domaine de la technologie ou de la blogueuse mode à l'artiste ou le sportif.

L'avis de cette personne est important et on lui fait confiance. L'influenceur propose un contenu qui répond aux attentes d'un public. Cetains bâtissent toute leur notoriété en fait dans la qualité ou l'originalité de leur contenu. D'autres deviennent des influenceurs un peu malgré eux. 

Voici certains éléments basiques qui vous montreront qu'une personne est un influenceur :

  1. Le nombre d'abonnés/followers : C'est le premier indicateur quand on arrive sur le profil d'une personne (physique ou morale). Sur un constat simple on considère que plus il y a de personnes qui souhaitent écouter ce que vous avez à dire plus vous êtes crédible. Au Cameroun, on peut citer Rebecca Enonchong et ses +64 000 abonnés sur Twitter qui est surtout connue dans le domaine de l'entrepreneuriat numérique.
  2. L'interaction sur les publications : Un meilleur indicateur que le nombre d'abonnés. Passer la première impression du nombre d'abonnés vous pouvez observer le nombre de Like, de partage et de commentaires sur les publications dudit influenceur. Plus l'activité d'abonnés ou de visiteurs est importante sur une publication et de manière répétée, plus il peut prétendre au titre d'influenceur. Sur Facebook vous trouverez un grand nombre qui obtiennent en référencement organique (sans paiement d'apparition) un grand nombre de Like et de partages.
  3. La capacité de l'influenceur à influencer : Ce serait tout de même un comble, un influenceur sans influence aucune, qui ne pousse pas ses abonnés dans un sens ou dans l'autre. Non pas que les abonnés soient des moutons mais rappelez-vous que l'influenceur est supposé être une personne que les gens souhaitent imiter, de qui ils apprennent quelque chose.

Alors en vous abonnant à un ou plusieurs média d'un influenceur vous vous tenez aux courant auprès d'une source réputée sûre. Seulement, un influenceur sur une plateforme peut être inexistant sur une autre. Vous ne serez donc pas étonné si une youtubeuse à succès se retrouve avec un public réduit sur LinkedIn, et vice-versa.

 

A quoi sert l'influenceur pour une marque ?

 Si tellement de personnes se revendiquent comme influenceur, au-delà du prestige, c'est pour des raisons purement mercantiles. C'est logique. Puisqu'un influenceur pousse à un changement d'habitude, s'il est capable de vous orienter à prendre une telle ou une telle décision, alors il peut aider la marque à réaliser les trois objectifs : notoriété, réputation et vente.

  • Booster sa Notoriété sur une citation : QUand l'influenceur vous cite dans un article, dans une publication sur les réseaux sociaux ou dans un commentaire; il pousse ceux qui le suivent à se renseigner sur vous. Ils vont suivre les liens fournis, effectuer des recherches, visiter votre point de vente ou votre site web...
  • Améliorer sa Réputation dans une publication : Si vous êtes vanté par une personne en qui j'ai confiance alors bien sûr je vous accorderais le bénéfice du doute. C'est la règle et c'est ce qui marche avec les recommandations. Quand l'influenceur va citer votre marque en vantant les avantages de vos produits/services il y aura forcément une incidence sur votre activité réelle. En ligne ce sera surtout des abonnés en plus, des demandes de renseignements, des partages...
  • Augmenter ses Ventes après une recommandation : Le but final. Vous vous êtes fait connaître, on a décidé de vous faire confiance, ce que vous dites est juste. Alors il faut de l'action. L'influenceur ne mérite réellement son titre que s'il pousse à cette dernière réalisation. L'essai, la consommation, le test ou tout autre action de contact réel avec votre produit ou service. Dans le cas d'un événement ou d'un magasin, ce sera surtout des visites à votre point de vente.

Dans leur stratégie de déploiement en ligne, ils sont nombreux à viser ce statut d'influenceur. Pour ma part, les commandes que l'on m'adresse et le contrat de coaching et de formation que l'on me propose découlent justement de ce qu'à partir d'un certain moment le public s'est mis à me faire confiance. Mais pas seulement. Lorsque vous êtes utile on partage volontiers vos publications. C'est déjà une forme de recommandation. Pourtant je suis loin d'être un influenceur. Il vous suffit de consulter mes différents comptes sur les réseaux sociaux :-P

Il existe des outils automatisés pour savoir si une personne est vraiment un influenceur. Je ne les ai pas encore tester alors on pourra en reparler dans un prochain billet.

 

Winnie NDJOCK


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs et abonnez-vous au blog et suivez-nous sur les réseaux sociaux.


IMG_20160203_121907

Winnie BEYEME NDJOCK

Spécialiste en Marketing et Design, j'ai d'abord travaillé dans la vente et le marketing traditionnels avant de me spécialiser dans le marketing digital comme Consultante et dans le design en tant qu'infographiste.

Mon profil LinkedIn est disponible en Fr/Eng si vous voulez avoir une idée sur mon parcours.