ameliorer-son-cv-coaching-wusubox-winnie-ndjock-2018

Que nous ayons pour but de devenir entrepreneur ou salarié, il arrive parfois, et même très souvent, que l’on doive passer par la case Recrutement. Pour les aspirants entrepreneurs c’est un bon moyen pour acquérir de l’expérience par rapport à un domaine ou par rapport à des fonctions qui lui seront utile plus tard. Pour celui qui n’envisage pas encore d’autres sources de revenus (la question se posera de toute façon un jour ou l’autre) c’est une étape dans logique dans son plan de carrière.

Durant les années que j’ai passé en tant qu’assistante de direction ou secrétaire et même au niveau de directrice ou de responsable de section, j’ai eu à étudier de nombreux CV et autres éléments adressés par des demandeurs d’emplois ou de stages. En plus de ça, j’ai eu à postuler pour une bonne centaine au moins de postes depuis ces 09 dernières années et passer de nombreux entretiens. Ce qui fait que j’ai des retours qui m’ont permis d’améliorer mon CV.

Beaucoup n’en ont pas conscience mais de nombreuses candidatures sont éliminées dès cette partie et ce n’est pas une histoire de « combine ». Alors revenons sur les bases pour évoluer vers les erreurs courantes que vous devez dès à présent éliminer de votre CV.

 

 

C’est quoi le CV et à quoi ça sert ?

La réponse semble évidente mais je préfère revenir dessus par principe. Le curriculum vitae ou CV est un document qui permet à un(e) candidat(e) de présenter un profil adéquat par rapport à une offre d’emploi. Il ne faut pas perdre de vue le terme adéquat parce que c’est justement là que réside la qualité de votre CV. Les recruteurs reçoivent parfois des centaines de demandes, voire des milliers pour les grandes multinationales dans lesquelles tout le monde voudraient bien travailler.

Sachant qu’avant de rendre une offre publique ils considèrent d’abord des candidatures internes, pour le quota attribué au recrutement en externe vous avez intérêt à vous démarquer et faciliter le choix du recruteur pour votre CV.

Pour ce qui suit je vous propose donc 10 erreurs que vous devez absolument éviter pour valoriser votre CV.

 

1- N’en faire qu’à sa tête avec la photo de profil

La loi au Cameroun, comme dans la plupart des pays, interdit une sélection sur la base de l’apparence. Dans la réalité nous savons bien qu’il est impossible de prouver, sauf dans de rares cas, que vous avez été rejeté parce que votre tête ne plaisait pas au recruteur. Et de toute façon rien ne l’empêchera de vous rejeter à l’entretien ; vous ne serez pas plus avancé. Alors si vous souhaitez mettre une photo, pensez à une belle photo, sans pose suggestive, sans pitreries, pas une découpe de vos dernières photos de vacances et qui corresponde au type de poste pour lequel vous postulez ainsi qu’à la structure qui recrute. Sinon, ne mettez rien.

 

2-Ne pas soignez le titre qui vous présente en en-tête

Le système occidental nous fait lire de la gauche vers la droite, du haut vers le bas. Quand l’attention du lecteur de votre CV n’est pas d’abord prise par la photo elle l’est par le titre. Et ce sera de toute façon le prochain élément. Alors il faut y apporter une grande attention. Voici quelques usages :

  • Le titre académique « Technicien supérieur en… », « Licencié en… ».
  • Le rappel de la formation ou du domaine de compétences « Electrotechnicien », « Marketer/Marquetiste ».
  • Le rappel de l’expérience professionnelle « Commercial grands comptes », « Cadre en GRH ».
  • Le titre créatif pour attirer l’attention sur l’expérience et la promesse de vente sur les compétences. Une de mes préférés est utilisée par le Coach en développement personnel Bernard GUEVORTS qui se présente comme un Agent de changement et apporteur de confiance. La première fois que j’ai lu ça j’étais amusée et intriguée, ce qui m’a conduit à revoir son profil.

Malheureusement quand vous êtes créatif ceux qui ne le sont pas peuvent vite piquer vous idées. A la longue vous serez obligé de vous renouveler. Le titre est donc assez libre et fonctionne un peu comme un pitch de présentation qui s’adapte au profil de poste pour lequel vous postulez ou à des compétences clés qui sont demandées.

 

3- Rater la mise en valeur de ses compétences

Souvent dans les CV que j’ai reçu et qui ont été éliminés il y a cette mauvaise mise en valeur des compétences. Une fois que l’on a vu votre titre, on veut voir à quoi cela correspond. A quel savoir-faire, quelles connaissances. Mais voilà, parfois c’est complètement hors sujet. Par exemple vous vous présentez comme « Gestionnaire en Ressource Humaines » pour un emploi de chargé du personnel et en compétences vous listez : « Vendeur, connaissance Microsoft Word et Excel, Gestion de la paie ».

Est-ce que les compétences que vous mettez en avant sont en accord avec le poste pour lequel vous postulez ?

Si vous répondez mal à cette question cela montre que vous ne savez pas quels sont les points clés de votre profession et donc vous n’êtes pas un atout.

 

4-Mal organiser ses expériences professionnelles

Une fois que l’on a considéré vos compétences, la prochaine question est : Comment est-ce que vous les avez acquises ? Si vous êtes débutant ou si le poste l’oblige (enseignant par exemple) ou si l’offre d’emploi a mis l’accent sur la formation vous devrez d’abord mettre votre cursus académique. Sinon, vous devez présenter votre expérience professionnelle. Il s’agit de vos passages dans une structure, qu’elle soit une entreprise, une association, un organisme international ou toute autre structure dans laquelle vous avez pu officiellement tenir un rôle. Il y a une règle dans la présentation de votre expérience et formation : toujours commencer par la plus récente jusqu’à la plus ancienne.

 

5-Négliger la mise en valeur des acquis dans le descriptif de nos expériences professionnelles

Quand on lit le descriptif des tâches dans une expérience on veut y retrouver ce qui correspond au poste et qui justifie votre candidature. Le fait que vous soyez chômeur ne va pas justifier votre emploi. Alors si vous souhaitez devenir un Responsable des stocks vous devez faire ressortir dans une ou plusieurs de vos expériences : « suivi des stocks, organisation des commandes, coordination des fournisseurs, usage de logiciels de suivi des stocks… ». Ne négligez pas une expérience acquise en association si elle vous a permit d’acquérir ou de confirmer une compétence. Juste mettre Président de l’association tel ne suffit pas.

 

6-Sous-estimer la partie : Expérience extra-professionnelles

Extra-professionnelles pour dire que vous n’avez pas agit dans un cadre formel. Avec les problèmes de l’emploi vous n’êtes pas simplement resté à la maison. Vous avez sûrement dû faire des petits boulots, vous avez mené une activité dans votre coin, la débrouillardise. Justement, vous devez le mettre en avant.

Si vous êtes devenu vendeur de produits cosmétiques vous mettez en avant votre sens du relationnel, votre capacité à vous organiser seul pour couvrir un territoire et un certain nombre de clients. Vous avez participé à des chantiers vous montrez ce que vous en avez tiré, etc.

 

7-Laisser des incohérences dans les dates de formation et de travail

Beaucoup de candidats prennent des libertés avec leurs expériences. Une bonne façon pour l’identifier reste de contrôler les dates et les explications fournies. Si vous dites que vous étiez Commercial chez A, que vous étiez en formation chez B et que vous aviez un emploi chez C, le recruteur se demandera comment vous avez fait. N’en doutez pas, il vous prendra pour un menteur et mettra votre CV sur le côté.

En considérant vos dates vous précisez par exemple : Cours du soir pour la formation, travail à mi-temps (2fois par semaine, 3h par semaine…) pour le travail chez C. et là, au lieu d’être le gros mytho vous êtes une personne organisée qui n’a pas peur de travailler. Toutefois, cela dépendra du recruteur. Les plus gros n’aiment pas l’idée que leurs employés puissent dépenser leur énergie chez un autre. Justifiez en une phrase, ou plutôt en quelques mots, cette expérience.

 

8-Une adresse e-mail inappropriée

Vous avez une adresse personnelle fantaisiste ? C’est votre droit. Est-elle pourtant appropriée. Un candidat nous a fait parvenir un jour un CV avec comme adresse e-mail : lejolicoeur. Et là nous sommes loin du pire mais je préfère ne pas écrire n’importe quoi ici. Alors les noms du style lagodeswaysforts ou johnnychouchou déjà vous oubliez. J’utilise camerdesigner@ et dans mon CV je le justifie par mon expérience freelance de designer sous le nom de Camerdesigner. Aujourd’hui je pourrais mettre mon nom réel mais je préfère garder cette identité, surtout que j’y associe mon nom.

Si vous n’avez pas ce type de logique de designer alors je vous conseille de créer une adresse e-mail pour gérer vos candidatures et tout ce qui est professionnelle : nom.prénom@ ou prénom.nom@

 

9-Sauter la relecture de son CV pour dénicher les fautes

Vous serez d’accord avec moi que lorsque votre CV est truffé de fautes alors que vous avez un Bac, parfois plus, et que vous vous présentez à un poste d’assistant ou de cadre ce n’est pas engageant. Vous aurez juste offert à l’équipe de l’entreprise recruteur de bons moments de rires. On peut encore le permettre pour des personnes se proposant à des postes d’ouvriers avec un CEP voire un BEPC.

Prenez donc un moment pour relire votre CV et pour le faire à quelqu’un d’autre qui verra ce qui vous a échappé.

 

10-Négliger le visuel de votre CV

Je prends ce point en dernier mais comme pour les personnes, les apparences en milieu professionnel comptent. On peut les contrebalancer avec les compétences du candidat mais il y aura déjà un a priori. Les cadres inesthétiques, les gras et les couleurs mal placées, les textes sans mise en forme, une mauvaise séparation de chaque bloc d’informations et ce sont des mauvais points que vous accumulez. Si en plus vous avez indiqué en compétences « maîtrise de MS Word ou Publisher » comme j’ai pu le voir dans de très nombreux cas, de suite vous passez pour un menteur et c’est direct la corbeille.

 

Un CV n’est pas standardisé, il n’est pas fixe dans le temps. Faites le évoluer avec vos expériences et selon vos candidatures.

Nous aurons l’occasion de parler aussi des profils professionnels en ligne.Si vous êtes intéressé par une séance d’orientation en matière de gestion de la carrière vous pouvez nous écrire à wusu.box@gmail.com

 

Winnie NDJOCK


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs, des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing , en marketing digital et en gestion de carrière.