societe-obsolescence programmee-wusu-blog-winnie-ndjock-2018

Chaque jour les marques nous dévoilent de nouveaux produits et elles déposent de nouveaux brevets. Vous n'avez pas encore eu le temps de maîtriser une technologie qu'une autre autre est présentée, rendant l'actuelle obsolète.

Je me suis souvent demandée comment dans ce cas les marques réussissaient à faire de nouvelles ventes. Après tout ce matériel va durer. Lorsque vous achetez du matériel vous comptez bien le voir tenir des années. Du moins à la base. Pour la plupart des ménages du matériel acheté va non seulement vous servir mais il servira aussi à d'autres, vos enfants pour un début. Alors pourquoi investir des millions pour développer de nouveaux produits et lancer des offres avec force de publicité et de campagnes promotionnelles ?

Tout simplement parce qu'à la base le jeu a été truqué. Les marques ce sont bien rendues compte qu'il ne suffit pas simplement de nous dire de consommer pour que l'on ouvre le porte-monnaie. Alors elles nous y obligent. Certaines du moins.

Comment s'y prennent-elles ? Elles réduisent le temps d'utilisation d'un appareil en prévoyant dès la fabrication un délai de bon fonctionnement : c’est l’obsolescence programmée.

 

Comment peut-on programmer le temps d’utilisation d’un appareil

Si vous regardez un peu les journaux et les revues de presse à l'étranger vous savez que les plus grandes marques sont concernées par le problème. Dans leur cas c’est assez facile de parler des méthodes que les marques emploient. Mais ce n’est pas la seule forme.

 

Obsolescence Programmée Technologique

Lorsque l’on vous donne une garantie pour un produit c’est parce qu’il a été testé. Il a été soumis à certain usage sur différentes modalités, et les chercheurs ont pu observer le temps nécessaires avant la détérioration des éléments qui le composent, une baisse dans son efficacité.

Associez à cela des études sociales, ethnologiques et marketing. Celles-ci indiquent aux marques des schémas de réponses face à la baisse d’efficacité du matériel.

  • La majeure partie voudra d’abord essayer d’arranger le problème. Là, commence les défilés chez les réparateurs, les premiers et seconds avis. Au moment où vous atteignez des frais de réparation proches du coût d’acquisition de la marchandise, vous opterez pour le remplacement.
  • D’autres fonceront directement au magasin pour remplacer le produit en baisse de forme. Dans ce cas ils ont généralement les moyens financiers de se le permettre.
  • Certains revendront leur produit à ceux qui sont prêts à dépenser pour tenter la réparation, tandis qu’eux ils auront une base pour acquérir de nouveaux  matériels.

Les marques vont donc, soit introduire un défaut qui permettra de diminuer la durée de vie optimale du produit, soit procéder à une mise à jour qui lancera sa perte en efficacité. C’est le cas avec les smartphones dans lesquels on peut introduire des programmes qui sont déclenchés à distance. Une marque peut donc à distance améliorer ou détériorer votre appareil.

Dans un cas moins geek, avec des chaussures le fabricant peut utiliser des matériaux qui font réduire fortement le délai d’utilisation en vous forçant à renouveler vos achats. APPLE a été accusée de mettre en place ce type de procédé, et c'est loin d'être la seule compagnie à se livrer à cela.

Pour être encore plus terre à terre, on pensera à ce technicien qui a chaque fois que vous l'appelez pour réparer quelque chose, va laisser un problème qui va obligatoirement vous obliger à faire à nouveau appel à ses services.

 

Obsolescence Programmée Sociale

Une autre façon de faire est de pousser les consommateurs à suivre l'évolution de votre offre. Nous l'avons bien sûr déjà évoqué : l'effet de mode, le mimétisme.

Les plus paranos vont dire que les marques créent le besoin mais en fait elles ne font qu'exploiter un besoin existant. Elles l'amplifient et, à la manière d'une drogue, le besoin devient le seul guide. La marque vous dit alors : "Mes produits/services sont les plus aptes à répondre à tes besoins. Achète moi". 

Nous avons tous dans nos cercles d'amis ou de relations professionnelles des personnes qui ne savent pas résister à l'appel du neuf. J'en ai connu qui vendait un appareil préalablement offert d'une valeur de 300.000 FCFA à 50.000 FCFA, afin de se présenter devant ses parents avec un "On m'a volé / l'appareil s'est gâté / le technicien a endommagé" et hop! l'appareil est remplacé. D'autres vont économiser, emprunter pour acheter le précieux.

Mieux encore, on vous facilite le paiement. Avant, il vous suffisait de laisser votre porte-monnaie et de sortir avec le minimum plus un petit secours pour les imprévus. Avec les paiements mobiles la donne a changé. Si vous dites "Non je n'ai pas assez sur moi " ; on vous répond  " Nous prenons les Orange Money ou Mobile Money ou la carte de crédit avec un plafond illimité". Or il y a généralement un secours sur l'un ou l'autre de ces portes monnaies électroniques. Si en plus vous avez aussi les apiements par tranches, alors là vous dépensez.

 

Les conséquences de l’obsolescence programmée sur notre environnement

Vous l’avez compris, obsolescence programmée équivaut à une plus grande consommation, donc une plus grande production pour suivre la demande, donc une plus grande exploitation de nos ressources naturelles pour produire. Chacune de ces étapes génère des déchets, du gaspillage et une augmentation significative de la destruction de notre écosystème.

Aujourd’hui, l’Afrique s’est aussi engagée dans cette course à la consommation. Les marques nous ciblent également au niveau local et international pour nous inciter à consommer plus. Seulement nous n’avons pas encore mis en place des politiques et des infrastructures efficaces pour la réutilisation et le recyclage de nos déchets. Ce que nous consommons, ainsi que les déchets de notre production n’est donc ni éliminé, ni viabilisé.

En plus de cela, nous accueillons les déchets d’autres pays. Les scandales se succèdent comme celui des eaux usées du Probo Koala en Côte d’Ivoire où un bateau a déversés des produits toxiques qui auraient dû être décontaminés aux Pays-Bas.

 Je ne suis pas contre la consommation mais pour une vision sur le long terme. Les citations qui incitent à vivre dans le moment présent nous invitent simplement à profiter de chaque moment. Elles ne signifient pas que nous devons hypothéquer l'avenir de nos enfants.

Mais bon, un homme a déclaré un jour à la télé (programme et circonstances que j'ai complètement zappé depuis) que "ceux qui font des gosses sont des criminels" vu l'état actuel du monde. Mais ce monde en est là parce que justement des groupes de personnes n'ont pas pensé aux générations futures.

Il faut encourager l'émergence d'une économie circulaire.

 

Winnie NDJOCK


 

Pour en apprendre plus sur : L'obsolescence programmée sur Wikipédia 


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs, des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing , en marketing digital et en gestion de carrière.