nathaniel-tetteh-398488 on unsplash pti

L'artisanat ce sont des méthodes de production traditionnelles avec parfois un coup de pouce moderne. En fait l'artisanat est assez mal cerné au Cameroun. On en parle principalement sur l'aspect décoratif, vestimentaire et dans la transformation de produits agricoles au niveau domestique. Ce sont aussi des usines qui fonctionnent avec unepetite production aux moyens basiques. Je ne m'interesserais qu'à la partie Art et Création.

L'artisanat est développé dans toutes les régions du Cameroun mais on peut identifier des régions qui ressortent avec des produits qui sont plus présentables et plus appréciés sur le marché local et étranger : Nord, Ouest et Centre. Pour ce qui est de la commercialisation des produits locaux vers l'étranger, il faut avouer que les artisans sont desservis par des lois très contraignantes qui encouragent la contrebande et ne stimulent pas assez le secteur.

Ne nous attardons pas sur les points sombres. Il y a malgré tout des pistes intéressantes à explorer si on vous se lancer dans le domaine de l'artisanat, que vous soyez résident ou non au Cameroun.

1. Le métier d’artisan

La loi n° 2007/004 du 3 juillet 2007 portant sur l’artisanat au Cameroun regroupe les métiers de l'artisanat en trois catégories :

  • Les métiers du secteur de l’artisanat d’art (fabrication et commercialisation d’objets avec une valeur esthétique et culturelle, et relevant une bonne utilisation des ressources naturelles) ;
  • Les métiers de l’artisanat de production (fabrication des biens d’usage courant, sans un recours à la standardisation industrielle) ;
  • Les métiers de l’artisanat de service (distribution à une petite échelle de biens et de petits services nécessaires à la vie ordinaire).

Les artisans d'art ce sont donc des artistes qui sculptent, tissent, façonnent, modèlent et peignent. Avant, les artisans ne faisaient que dans des objets décoratifs ; aujourd’hui ils proposent des produits de mode, notamment avec la mise en avant de produits personnalisés aux imprimés africains (plutôt du WAX hollandais exploitant l’idée ou la réalité de cultures africaines.). Ceci donne lieu à une multiplication d’ateliers Do It Yourself  au Cameroun où vous apprenez à personnaliser vos chaussures, sacs et autres accessoires de mode. Pour le reste de votre garde robe vous contactez directement les professionnels.

2. La galerie d'art

Les artistes, ou plutôt les artisans camerounais sont en mal de reconnaissance. Ce sont des hommes et des femmes qui travaillent depuis leur atelier ou une pièce de leur maison. Ils proposent leurs produits dans de petites boutiques aménagées ou sur la route dans de petits box aménagés temporairement. Les artisans commencent à se servir des réseaux sociaux avec plus ou moins de succès. Tout le monde ne peut accéder à une galerie d’art alors l’offre essaye de s’adapter. Vous pouvez vous lancer dans :

  • Une galerie d’art traditionnelle avec un espace physique en choisissant un créneau ou en optant pour des bases sécurisées.
  • Une galerie d'art virtuelle pour permettre à des artistes de proposer leurs produits à une plus grande échelle et gagner en visibilité.

J’ai eu à travaillé avec une jeune femme sur un tel projet NSAL GALLERY.

 

3. La marque de Mode et Lifestyle

On peut se placer uniquement Mode avec une marque dédiée. Ce qui est à la mode c’est le style street wear qui mixe des imprimés africains et des motifs de masques ou d’autres motifs tirés des différentes cultures répandues dans les pays africains.

Personnellement, je connais certains des promoteurs de la marque Origins Wear alors c’est ce qui me vient directement à l’esprit. Mais vous pouvez chercher votre inspiration sur Pinterest avec ce tableau dédié au style Africain Moderne.

Quelques initiatives existent en faveur de l’art avec des événements comme Doual’Art. pour le Cameroun c’est Yaoundé qui rassemble le plus de structures, d’associations et d’événement tournés vers l’art et l’artisanat. Mais pour ce qui est de trouver des talents ils sont à rechercher sur l’ensemble du territoire. Peut-être qu’une plateforme globale permettant de valoriser cette richesse culturelle serait aussi un bon plan.

Si vous vous lancer, contactez WUSU. Nous serons heureux de vous assister dans la promotion.

 

Winnie NDJOCK


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour ne pas rater nos articles.