ameliorer-productivite-conseil-management-wusu-box-2018

Sur les réseaux sociaux vous avez constamment des personnes qui vous déroulent une storytelling avec un quotidien extraordinaire. On en arrive à se demander s'ils dorment et si nous venons bien de la même planète. Première des choses, comme disait Oscar Wilde: "Soyez vous-même, les autres sont déjà pris". Vous pouvez vous inspirer de l'expérience de ceux qui ont réussi sans avoir besoin de vous tuer à la tâche pour y parvenir. surtout que dans un storytelling il y a une part de fiction.

C'est bien ça. Un storytelling c'est un peu comme un docu-fiction. On part d'une trame réelle autour de laquelle vont se greffer des anecdotes qui permettent de mettre en avant une compétence, un savoir-faire, une expérience. Alors pour cet article nous allons aller plus loin que le personnage de l'infatigable entrepreneur avec des astuces qui m’ont été utiles.

 

Pour être efficace au travail, Vous avez besoin de sommeil 

Vous avez entendu dire que l'entrepreneur ne compte pas ses heures. Non seulement il se couche tard mais en plus il se lève tôt cet animal bizarre. Ca c'est la partie véridique. Il m’arrive de cumuler quatre heures de sommeil sur deux jours.

Le storytelling va pourtant  gommer les moments où vous êtes tellement fatigué que vous êtes devenus irascible, incapable d’évaluer convenable un projet, incapable de percevoir les erreurs. A ce moment vous apparaissez comme la plus personne la plus désagréable et le moins sympathique des patrons/managers.

Le sommeil vous permet de récupérer, d’organiser vos souvenirs, de prendre du recul sur un projet, de reposer cette superbe machine qu’est votre corps. En tant qu’entrepreneur vous avez l’obligation de ne pas avoir une relation trop fusionnelle avec votre sommeil et ses complices, mais vous vous devez de le respecter en ami.

 

Même si vous êtes le Digital Marketer, Ne soyez pas connecté en permanence

Il faut absolument se débarrasser des notifications et autres alertes qui vous empêchent de travailler sur des tâches administratives, commerciales ou pour vous reposer. Quelques actions simples à mettre en place :

1- Couper le son des notifications car leur bruit est une invitation à consulter le message, le commentaire ou la nouvelle action sans doute importante qui vient de se produire. Parfois c’est juste énervant de l’entendre. Un bruit obsédant et dérangeant qui déclenche un comportement de drogué des réseaux sociaux ;

2- Couper votre connexion durant une heure ou deux, le temps moyen pour traiter une tache avant que votre productivité commence à être compromise. En plus de ça vous économisez sur vos data, votre batterie est préservée plus longtemps, or moins de charges c’est je crois une plus longue vie pour votre batterie, donc pour votre téléphone, donc un Viva pour la planète. Tout ça parce que vous avez coupé votre connexion web. C’est fou non ?

3- Fixez-vous un temps de connexion. Maintenant Facebook vous montre combien de temps vous passer sur la plateforme pour vous aider à vous déconnecter. Après avoir été pointé du doigt dans sa capacité à focaliser l’attention et à phagocyter  l’attention, c’est une façon de faire amende honorable. Pourtant le premier et le plus grand effort doit venir de vous. A vous d’indiquer le temps à passer sur les réseaux sociaux lors de vos heures de travail et dans quel but. Je faisais partie de ces personnes hyper-connectées qui allait même à la douche avec le téléphone à côté. Avec le temps j’ai compris qu’il est absolument vital de prendre de la distance. Sinon vous faite beaucoup dans la veille et la communication et très peu dans l’organisation et la concrétisation de vos actions.

Fixez aussi des limites aux membres de votre équipe si vous en avez une. Que votre community manager soit en permanence sur les réseaux sociaux est compréhensible, à condition que les objectifs et les retours soient connus. Il existe des moyens de bloquer l’accès aux réseaux sociaux sur les ordinateurs du boulot et de restreindre le partage de la connexion. Bien sûr les employés trouvent toujours un moyen de vous gruger mais ce sera pour quelques minutes.

 

Manager ou collaborateur, Ne faites pas dans le multitasking

Je m’en suis vantée à une époque mais aujourd’hui je sais que c’est une étude qui nuit très fortement à la productivité. Je l’ai déjà dit plusieurs fois et je ne peux pas m’empêcher de le répéter parce que c’est une mauvaise habitude facilement répandue. Vous devez absolument avoir des priorités. Si vous recevez un coup de fil d’une personne qui vous demande un devis vous n’êtes pas obligé d’arrêter tout ce que vous faites pour vous en occuper. Posez-vous quelques questions utiles pour statuer :

  • Qui est le demandeur (prospect/client, valeur) ?
  • Quel est le montant de la commande ?
  • Quelle est l’urgence de la commande ?
  • Ce que je fais est-il urgent et/ou important ou je peux me permettre de faire d’abord ce devis et l’envoyer ?

S’il n’y a ni urgence ni importance significative alors vous terminez votre travail, vous prenez 10minutes pour passer d’une tâche à l’autre et vous rédiger convenablement votre devis. En se précipitant c’est fou le nombre et le type de bêtises qu’on peut intégrer dans son devis.

 

En route vers une journée productive, Ne gardez pas la même position toute la journée

Vous ne pouvez pas rester calé dans votre fauteuil ou en position debout toute la journée. Je ne parle même pas des différentes positions que les personnes avec une activité manuelle adoptent.

Quand on reste longtemps assis, au moment de se lever il y a cet espace de flotement où l’esprit est un peu embrumé. On a aussi des fourmis dans les jambes et des sensations de lourdeurs dans les articulations… bref, on n’est pas opérationnel et au mieux de notre forme.

Quand je suis seule, ou à l’abri des regards, je me lève et je m’étire. Je fais quelques pas dans la pièce, je regarde par la fenêtre et je sors même pour me vider la tête et envisager mon problème sous un nouvel angle. Si vous restez debout vous pesez plus longtemps sur vos jambes et votre dos. C’est bon pour une personne avec une excellente forme physique et même là il ne faudrait pas exagéré.

 

Entrepreneur ou manager, Ne soyez pas un adepte des réunions

De nombreux entrepreneurs et des managers pensent que les réunions sont un excellent moyen pour organiser le travail, suivre le développement des activités et communiquer avec les collaborateurs. Dans la pratique les réunions sont perçues comme des pertes de temps pour trois raisons :

1- Quand elles sont récurrentes : Une fois par semaine avec l’ensemble de l’équipe c’est bien. Une fois en plus avec la personne ou l’équipe en charge d’une fonction, d’une commande ou d’un projet en droite ligne avec les objectifs généraux fixés dans la réunion hebdomadaire. Ensuite les réunions d’urgence pour régler une crise, une importante commande ou un important chantier imprévu.

2- Quand elles ne donnent la parole qu’au chef : Une réunion c’est un échange. Si vous êtes le seul à parler c’est la messe. Au mieux c’est un exposé ou un séminaire si vous donnez à vos collaborateurs la possibilité de vous posez des questions.

3- Quand elles ne prennent pas en compte l’avis des collaborateurs : vous avez demandé à vos collaborateurs de s’exprimer et pourtant vous n’en faites  qu’à votre tête. A la longue votre équipe va arrêter de participer. Vous le prendrez pour de la mauvaise foi et du détachement alors que c’est de la lassitude par rapport à votre comportement. Vous les avez engagé pour leurs compétences alors ce serait bien de leur permettre de vous en faire bénéficier.

 

Winnie NDJOCK


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour ne pas rater nos articles.