formation-devenir-autoentrepreneur-apprendre-metier-wusu-blog-2018

C’est tellement difficile de trouver un travail alors la solution de l’auto-emploi devient le choix le plus évident pour de nombreuses personnes. Même si les femmes sont les plus concernées à cause d’un taux d’embauche non officiel plus faible, des hommes sont également poussés vers l’entrepreneuriat parce qu’ils n’arrivent pas à trouver un emploi (dans de bonnes ou de moins bonnes conditions), à le garder.

Dans ce cas vous pouvez vous aussi trouver votre bonheur grâce à des cours sur Internet. C’était mon cas. Quand j’ai commencé à m’intéresser au marketing digital on ne nous l’enseignait pas encore à l’université. Le cours de Vente en ligne c’était juste un cours théorique sur l’existence des sites web utilisés dans la vente et l’historique sur le déploiement des entreprises en ligne depuis la création d'internet et la vulgarisation des ordinateurs personnels.

Ce que je sais du Marketing Digital est d’abord une base de formation en ligne, tout comme l’infographie et le webdesign. Alors je vais partager avec vous quelques astuces utiles qui ne sont pas seulement le fruit de mon expérience mais le résultat d’un partage d’autres auto-entrepreneurs.

 

1. Comment orienter ses recherches

Si vous décidez de simplement lancer des recherches en ligne alors vous risquez bien de ne vous perdre dans l’océan d’informations et les innombrables orientations professionnelles possibles. La première chose à faire est de faire une liste. C’est bien les listes. Cela ne sert pas juste pour les bonnes résolutions.

Quelles sont les activités qui m’intéressent ?

 Votre intérêt peut être multiple : vous avez vu une personne en faire, vous avez toujours été intéressé par le sujet, vous êtes tellement dans le doute que vous avez lancé une pièce et choisi au hasard…

Là vous faites une liste avec des pour et des contre sur votre perception personnelle avant de faire des recherches.

Est-ce que je peux trouver un retour sur investissement dans cette activité ?

Lorsque je me suis intéressée à l’infographie je devais d’abord savoir si c’était un service recherché par les entreprises ici et sous quelles conditions. Qu’elles étaient les techniques que je devais maîtriser, qu’est-ce que je devais être capable de produire et sous quelles conditions. Ce n’est que grâce à ça que j’ai pu rester cohérente.

Parce que le problème avec l’auto-formation c’est qu’il n’y a pas de filet, pas de cadre directeur. Si vous ne vous disciplinez pas alors vous passerez  votre vie devant l’écran à apprendre tout et n’importe quoi.

Comment se passe cette activité ?

C’est la partie évaluation pour voir la faisabilité des différentes solutions que vous visez. Vous avez vu que des personnes paieraient pour ce produit ou ce service maintenant qu’est-ce qu’il vous faut pour effectivement produire cette offre. Il peut s’agir de matériels, de logiciels, de matières premières, de certaines compétences techniques particulières, d’un local, etc.

Il y a également des contraintes comme le temps à passer dans le développement, dans la collecte de matières premières, le temps passé dans la formation et les moyens à employer pour cette formation, etc. Avec les recherches et les dicussions que vous aurez (je vous le recommande) avec des professionnels, alors vous aurez de plus en plus de matière et de données à exploiter.

 Vous pourrez trouver des supports de cours vidéos, écrits et podcasts sur des des plateformes spécialisées comme OpenClassroom, anciennement Le site du zéro. C'est sur ce site que j'ai appris les langages HTML et CSS. Aujourd'hui ce site permet d'obtenir un diplôme. Vous pouvez vous intéresser au marketing digital avec Hubspot Academy ou Google avec des attestations à faire valoir en entreprise. C'est par exemple le cas avec l'attestation sur les bases du marketing digital  délivrée par Google Digital Skills For Africa.

Sur YouTube, les vidéos fournissent non seulement une base pratique mais également des retours de professionnels du monde entier selon le métier que vous souhaitez apprendre. C'est vraiment la plateforme la plus large mais c'est un océan avec d'innombrables informations. Ne vous basez pas seulement sur le nombre de vues ou d'abonnés. Certains pro ne sont pas les champions du marketing digital alors ils ne savent pas attirer des visiteurs et des abonnés sur leur page.

Je parle mais moi-même je ne me suis jamais vraiment penchée sur le cas de ma chaîne YouTube vu que je m'en sers uniquement pour héberger des vidéos.

2. Comment faire le suivi pratique

Un énorme problème dans l’auto-formation en ligne c’est la mise en pratique des enseignements. Quand il faut faire passer cet enseignement pour la réalisation de produits physiques par exemple. Disons que vous envisagez de vous lancer dans le recyclage de pneus. Vous avez vu de magnifiques réalisations de pneus usagés transformés en poufs pour le salon et en sièges pour l’extérieur, des éléments de jardins avec tout plein de couleurs. Maintenant vous voulez vous lancez parce que de nombreux membres de votre groupe de déco sur Facebook ont mis des tas de Like et des commentaires engagés et favorables.

Si vous voulez vous lancer sur cette voie alors vous devez d’abord présenter vos propres réalisations pour intéresser un public déjà sensibilisé à cette offre. Dans ce cas il faut commencer les phases de descentes sur le terrain.

Dans cette phase beaucoup échouent. Si on reste dans le cas de l’utilisation des pneus usagés, alors vous devrez identifier les lieux où vous pourrez vous les procurer, les personnes ressources à contacter et le coût de cette opération. L’apprentissage a un prix, même dans le cas de services dans le marketing digital. Alors combien allez-vous investir dans ce travail d’apprentissage ?

 

3. Comment vous rassurer de la rentabilité de votre projet

Vous ne pouvez pas savoir dès le départ qu’un projet va marcher. Vous n’allez même pas pouvoir garantir que votre formation aura les retours espérés. J’ai suivi de nombreuses formations en ligne ou des phases d’améliorations sur des connaissances techniques que je possédais déjà.

C’est comme pour le tricot et le crochet. J’avais déjà réussi la formation de base avec ma mère (hé oui) mais en découvrant Pinterest j’ai vu toutes les opportunités possibles. Je me suis lancé dans le crochet de chaussons et de layette en laine pour enfants. J’en ai vendu pendant quelques mois avant que le manque de laines adéquates et les relations

 Si vous êtes en manque d'inspirations dans la décoration, l'artisanat et le design, alors vous pouvez vous abonnez à mes tableaux sur Pinterest.

J'espère que cet article vous a été utile.

 

Winnie NDJOCK