comment-creer-et-lancer-sa-boutique-en-ligne-winnie-ndjock-wusu-box-2019

Vous le savez le numérique est une voie royale pour se lancer avec peu de frais si on fait la comparaison avec un lancement traditionnel. Ils sont nombreux à avoir sauté le pas avec plus ou moins de succès, et nombreux également qui hésitent sur le bord. Pas facile de se jeter à l'eau mais il faut bien se lancer pour savoir si on aime ça. 
Je n'encouragerai personne à se lancer d'une falaise risquée à moins que le risque soit adapté pour votre niveau ; et c'est à cela que sert cet article. Il s'agit de vous donner quelques astuces pour ne pas y perdre toutes vos plumes. Avec le temps vous verrez les difficultés comme des défis à repousser graduellement.

C'est quoi une boutique en ligne

Il y a un amalgame sur ce qu'est une boutique en ligne. A la base cette activité s'inscrit dans le e-commerce et implique l'existence d'un site web. Aujourd'hui, la désignation a été étendue aux réseaux sociaux et aux marketplaces. Ne restons pas figé.e.s dans les définitions et considérons l'activité de vendre des produits en ligne, quelle que soit la plateforme. Votre boutique en ligne va vous permettre de présenter et de proposer à la vente un ensemble des produits en permettant aux visiteurs d'avoir accès à certaines fonctionnalités selon la plateforme.
Les fonctionnalités pour une boutique en ligne sont nombreuses. Pour ne citer que les bases on dira :
  • Le catalogue : il présente sur photo des produits avec une description permettant au visiteur de savoir exactement ce que vous proposez ;
  • Les prix affichés : Au Cameroun ils sont nombreux à vous dire "inbox" quand vous demandez le prix d'un produit. C'est une habitude qui vient du marché où vous avez les prix taxés et les prix fixes. Exactement comme dans un souk pour les pays maghrébins. 
  • La possibilité de payer en ligne : Les pays africains n'ont pas massivement adopté la carte puisqu'il faut un compte bancaire asssocié. Et vu les conditions d'accès et de maintient ce n'est pas chose aisée. Alors beaucoup exploitent le paiement mobile. C'est même le principal moyen de paiement pour de nombreuses PME et les autoentrepreneurs.
  • La possibilité de payer à la livraison : Certains comme JUMIA et quelques PME vous donnent la possibilité de payer votre produit une fois livré. C'est plus difficile pour les autoentrepreneurs. Nous étions nombreux à le faire mais face à des clients relativement honnêtes il a bien fallu changer certaines choses.

Comment lancer une boutique en ligne

Il y a quelques années la réponse aurait été de créer son site web en faisant appel à un "webmaster". C'était le titre de n'importe qui avec un rapport proche ou lointain avec la création et l'administration de sites web. Aujourd'hui, de nombreuses solutions ont été créées pour vous permettre de vous lancer plus ou moins seul.e.

1- Créer une page Facebook

On peut dire ce qu'on veut sur Facebook, cette plateforme rassemble le plus grand nombre d'abonnés à travers le monde avec la possibilité de communiquer avec eux quelle que soit leur langue, pourvu que le pays concerné ne restreint pas l'accès.
Maintenant Facebook a développé de véritables pages professionnelles avec des catalogues, l'affichage de prix et de détails ainsi que plusieurs photos, la possibilité de créer des galeries très spécifiques, le partage et les appels à action (call to action).

2- Créer un profil Pro ou Perso sur d'autres plateformes sociales

Vous ne ferez pas la même chose sur toute les plateformes parce que chacune a ses règles. Quand je me suis lancée en freelance, LinkedIn est devenu ma plateforme de prédilection. J'ai eu plus de mal à me résoudre à avoir une activité professionnelle sur Facebook et j'exploite très peu Twitter. Pourtant je ne vous cache pas que Twitter offre de belles ouvertures en termes de communication surtout si vous vous adressez à la diaspora et à la classe moyenne Africaine, tous pays confondus (ceux qui donnent accès à Internet).
Quant à Instagram, si vous avez du visuel alors ne ratez pas l'opprotunité d'y être présent. C'est excellent pour les artisans, ceux qui font dans la décoration, l'évènementiel, la restauration, le divertissement, le culturel... Et maintenant que vous pouvez lier un compte Instagram et un compte Facebook les possibilités sont étendues.
Ces profils vont vous aider à bâtir votre réputation et votre visibilité alors ne les négligez pas si votre cible le justifie.

3- L'affiliation sur des marketplaces

On peut créer une page entreprise sur une marketplace qui fonctionne comme une galerie marchande ou un complexe commercial au sein duquel on vous accorde un espace de vente. Vous avez souvent accès à une offre gratuite d'enregistrement sachant que la marketplace prélève des commissions sur vos ventes. Dans d'autres cas vous payez un abonnement.
Certains vous permettent de faire votre promotion comme un mise en avant d'un produit dans un managsin physique. Un service payant bien sûr. Il s'agit de prestataires comme JUMIA, etsy, Freelancer, 5euros (que je n'ai pas vraiment apprécié) et j'en passe. 
Selon votre profil, votre besoin et d'autres modalités plus administratives ou techniques vous aurez à choisir la meilleure plateforme.
Pour rester en contact avec votre cible et améliorer la promotion de vos produits sans passer par la sponsorisation, vous aurez également besoin de passer par les groupes. Bien gérer des groupes sur les réseaux sociaux vous apportera un plus certain dans le développement de votre activité. N'hésitez pas à consulter mon article sur l'usage de Whatsapp de manière professionnelle.