shoppote-ecommerce-application-camerounaise-portrait-entrepreneur-winnie-ndjock-wusu-box-2019

 

Cet article n'est pas un portrait traditionnel puisqu'il se concentre sur une solution proposé par un porteur de solutions camerounais, ETANG EGBE. Son application Shoppote entre dans le domainedu e-commerce avec quelques particularités. Pour présenter cette solution, nous aurons le plaisir de lire Patrick Yodjeu, le Brand Strategist attaché à la promotion de cette solution numérique.

Les solutions permettant aux entreprises et aux particuliers de vendre en ligne se sont étoffées. Quel est le visage actuel du e-commerce et sa particularité au Cameroun ?

 Le E-commerce a connu des changements drastiques ces dernières années au Cameroun du fait de l’exigence toujours grandissante des consommateurs pour l’authenticité.   L’éthique et l’originalité représentent le leitmotiv de nombreuses plateformes qui doivent se démarquer d’une foule toujours plus bruyantes en présentant des produits de bonne qualité aux meilleurs prix.

Autre fait majeur observé est ce qu’on appelle communément Social selling. Les plateformes d’e-commerce gagnent en flexibilité en offrant des possibilités aux consommateurs d’acheter directement à partir des réseaux sociaux. Nous verrons donc des produits postés sur Facebook & Twitter avec un lien vous ramenant vers le site web pour finaliser votre achat ou des ‘’Swipe-up’’ dans les stories des vendeurs renvoyant a des offres.

 Les particuliers eux aussi ont affiné leurs techniques avec l’Omni canal. Les petits vendeurs eux aussi s’arriment aux changements en proposant leurs produits sur diverses plateformes et boutiques (physiques ou / & virtuelles). Parfois moyennant certains frais / commissions, le chiffre d’affaires des PME augmentera de manière significative très rapidement.

 

Comment Shoppote peut se différencier au milieu de toutes ces solutions ?

Shoppote se démarque de la foule de par son modèle économique. Shoppote.com est la première plateforme qui s’inspire du modèle OtoO (Online to Offline). Shoppote ne vend pas au sens propre du terme mais oriente les utilisateurs vers les revendeurs locaux, près de chez eux, qui ont le produit en temps réel. Utilisant plusieurs ressources comme le GPS, Shoppote présente le produit recherché et la distance séparant l’utilisateur mobile du magasin. Au travers d’une application mobile et /ou site web, Shoppote présente une large variété de produits électroniques et électroménagers aux utilisateurs, et ce en fonction des villes de résidences.

Shoppote allie donc toutes les techniques du marketing 4.0 de par son approche Brick and mortars : ramener les utilisateurs connectés vers les boutiques hors connexion ou avec faible débit Internet.

  

On ne jure aujourd’hui que par l’inbound marketing et le marketing digital. Blogs et réseaux sociaux ont-ils la même efficacité dans la fréquentation d’un site de e-commerce ?

Les Blogs et réseaux sociaux font actuellement partir de l’Inbound Marketing. En effet, l’Inbound marketing est la façon d’attirer, d’engager et de satisfaire les clients. Cette technique propose une valeur ajoutée et rapproche votre compagnie plus prêt de sa niche ; faisant d’elle une conseillère avisée.  Pour se faire, les réseaux sociaux et blogs représentent le brise-glace qui vous permettra de rentrer en contact avec votre Cible privilégiée et de lui fournir du contenu de qualité.

La première étape franchie, la plateforme de e-commerce prendra donc le relais et capturera les données des utilisateurs pour leur présenter via mails des contenus ciblés et personnalisés. Les réseaux sociaux permettent donc de viser une cible qui sera après fidélisée une fois sur votre site web. L’Inbound Marketing peut donc être utilisé dans divers domaines avec la même mission : créer une valeur ajoutée qui sera utile au consommateur.

  

Quelles garanties Shoppote offre aux consommateurs qui craignent de ne pas être livre selon les modalités prévues : conformité du produit a la photo et à sa fiche, conditions du retour et de remboursement… ?

 

Shoppote n’étant pas une plateforme de e-commerce comme les autre (O2O) , les transactions ne se font pas via nos serveurs ; Le client finalise sa transaction en boutique. En effet, le client ayant reçu tous les contacts du vendeur (adresse, contact téléphonique, email, WhatsApp, localisation GPS) se rendra sur place et après essai (toucher, tester, apprécier et comparer) achètera son produit. Notre modèle évite donc les désagréments très souvent rencontres par les consommateurs camerounais habitués du e-commerce à savoir mauvaise qualité, produits défectueux, mauvais emballages, délais de livraisons, etc. Le client découvrira une nouvelle boutique physique et le vendeur pourra générer une liste de clients grâce à Shoppote.

 

Quelles sont les pires difficultés que vous avez dû surmonter et celle qui vous marque le plus aujourd’hui ?

Les pires difficultés ont été la disponibilité d’une équipe qualifiée qui s’adapterait à nos ressources. Nous devions toujours entrainer et développer notre équipe à être plus compétitive ; des profils plus qualifiés nous couteraient plus cher. Le facteur finance aussi est toujours présent car l’obtention du financement nécessaire pour une évolution optimale est très difficile. Ces deux difficultés restent présentes mais la vision et la passion que nous avons pour ce projet nous font avancer.

 

De nombreux Camerounais considèrent qu’une startup est un projet en développement qui n’a pas encore franchi le cap de l’entreprise formelle. Et cette conception définie le développement de notre écosystème entrepreneurial jeune. Pour vous c’est quoi être une startup et en quoi la conception locale peut avoir sa place ?

Une startup est une micro compagnie informelle créée par un Entrepreneur et qui a pour objectif de s’agrandir. Engager plus d’employés, se formaliser et être plus large. Une startup fait face à de nombreux orages qui entrainent l’échec de nombreuses d’entre elles. Très peu réussissent et acquièrent un large potentiel & influence.

De cette définition, nous dirons donc que la conception locale s’accorde partiellement à celle-ci car la formalité reste un facteur important qui protège le fondateur et les employés en cas de litiges.

 

Aujourd’hui les détenteurs d’un compte mobile money sont plus nombreux, ils ont intégré ces moyens pour des opérations allant du paiement d’un service ou d’un produit, au règlement d’une facture d’eau ou d’électricité. Qu’est-ce que cela représente pour le e-commerce ?

Le mobile money tel qu’appliqué de nos jours représente une alternative louable pour les paiements en ligne, au vue des difficultés rencontrées pour l’obtention des facilités bancaires. Cela complète et facilite les transactions sur les plateformes e-commerce offrant divers avantages aux clients tel un porte-monnaie électronique.

Les transactions avant l’implémentation du mobile money étaient très faibles car les paiements étaient à effectuer à la livraison et il y avait beaucoup de désistements. Le E-commerce observe un net regain d’activité depuis l’arrivée des paiements mobiles qui facilitent la vie de nombreux clients.

 

Afropreneur, techpreneur, agripreneur, mompreneur… Les entrepreneurs d’aujourd’hui ont leur lexique. S’agit-il d’un élément important pour construire son storytelling ou peut –on se passer d’avoir le jargon 3.0 ?

La connaissance de l’autre est primordiale pour créer un lien. Les entrepreneurs d’aujourd’hui adaptent leur lexique à leurs audiences pour attirer le maximum de sympathie de celle-ci et affiner leur niche qui se verra plus sélective. Usant d’émotions, les entrepreneurs actuels ont recours au storytelling par soucis d’authenticité et de proximité, c’est pourquoi ce jargon est mieux adapté aux besoins et réalités des entrepreneurs.

 

Quels sont vos modèles professionnels au Cameroun ou ailleurs ?

Mes modèles professionnels au Cameroun sont Etang Egbe, Nadine Tchepannou et jean Paul Tchomdou, qui sont des fins stratèges en matière de marketing. Mon livre de chevet est celui de Philip Kotler (marketing 4.0).

 

Que diriez-vous aujourd’hui à un.e jeune qui veut se lancer dans l’entreprenariat ?

A tout ceux qui voudraient se lancer dans l’entreprenariat, l’idéal serai de commencer maintenant ;

Si vous faites face à une charge élevée : rigueur et discipline pour vos achats et investissements ;

Si vous faites face a trop de paperasse : traitez les taches systématiquement (-5jours ouvrables) ;

Si vous faites face à des risques financiers : limitez les charges fixes au strict minimum ;

Si vous mettez en danger votre famille : trouvez des compromis et concessions.

 

Merci Patrick Yodjeu d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Pour ceux qui sont intéressé par ce service, je vous encourage à visiter le site web et à vous faire votre propre avis.

 

Winnie BEYEME NDJOCK