comment-integrer-newsletter-dans-sa-strategie-marketing-digitale-winnie-ndjock-wusu-box-2019

Si vous n'avez jamais reçu d'email marketing alors votre aventure sur la toile est très récente. Impossible d'échapper aux emails envoyés par des entreprises, des sites web ou des blogs. Les emails ce ne sont plus juste un moyen de garder le contact avec la famille éloignée. Une stratégie marketing complète implique d'intégrer des emails. Dans la majeure partie des cas il s'agit d'échanges commerciaux ou d'affaires. Dans d'autres cas il s'agit d'un outil qui s'inscrit dans un plan promotionnel ou informationnel : la newsletter.

 

C'est quoi une newsletter

Nous avons pris l'habitude de simplement parler de newsletter mais en fait aujourd'hui il s'agit bien de e-newsletter, ou lettre d'information électronnique (avec les traductions on se perd généralement dna sle électronnique, numérique ou digital). La méthode n'est pas nouvelle et elle n'a pas disparu. Vous recevez votre lettre d'information par la poste ou par coursier. Au Cameroun aussi cette version papier existe.

Dans son bon format elle ne compte que deux pages maximum, imprimées recto-verso. La lettre d'information fournit des éléments sur l'actualité de l'organisation, sur des événements en vue ou des promotions. Il peut parfois s'agir d'une lettre adressée par la direction de l'organisation. Dans cette version première il a comme toujours cette question de la conversion car la newsletter imprimée a plus de poids auprès de personnes qui sont déjà engagées auprès de votre marque. Compte de son coût, vous ne pouvez pas vous permettre de les envoyer à tort et à travers.

La newsletter numérique est venue élargir le champs d'action de cette communication qui entrait dans un inbound marketing hors ligne.

 

Quelle est la particularité des newsletter digitales

Elles ont été popularisées par les blogs et les sites web liés au secteur de la mode et du luxe. Les newsletters envoyées depuis la plateforme du site ou du blog est toujours proposées à une liste d'abonnées mais avec quelques particularités qui ont permis de faire émerger des sites web spécialisés dans cette offre.

  • L'automatisation des envois : C'est le principal avantage des outils numériques. Comme avec les réseaux sociaux vous pouvez programmer des dates et des heures d'envois de votre newsltter.
  • La grande liste d'abonnées : Selon les formules gratuites et payantes sur le marché, vous pourrez enregistrer des centaines ou des milliers d'abonnés à travers le monde.
  • La personnalisation des liste d'abonnés : Considérez la newsletter comme un élément intervenenant dans le processus de prise de décision de votre cible. Selon la relation actuelle, votre langage et vos attentes diffèrent. Un.e inconnu.e ne réagit pas comme un client occasionnel, un client fidèle, un partenaire d'affaire, etc. Et pour des entreprises qui ont des cibles différentes selon les gammes c'est encore plus vrai. Vous ne pouvez pas leur présenter la même chose.
  • Le design de la newsletter : Grâce à des modèles pré-enregistré (templates) on peut aujourd'hui monter une belle newsletter avec tout ce qu'il faut. Mais il ne suffit pas d'avoir accès à un assistant pour produire quelque chose de bien. Il suffit de regarder les immondes présentations PowerPoint qui nous sont servies durant les séminaires, les formations ou sur les réseaux sociaux.
  • Les liens inclus dans les newsletters : Le point fort à exploiter pour transformer votre effort de communication. Rappelez-vous que la newsletter est un outil pour atteindre vos objectifs de conversion.

 

La mise en forme de la newsletter est primordiale

Il ne s'agit pas seulement de design mais du respect des titres, des blocs d'information, de l'usage des appels à l'action. Il s'agit également de faire ressortir les informations légales, les coordonnées et de fournir à vos abonnés la possibilité de se désabonner simplement s'ils le souhaitent. Ne tomber pas dans l'agression sinon votre adresse sera blacklistée. Je vous recommande cet article sur les termes à éviter dans votre e-mail marketing.

 J'ai choisi de ne pas exploiter de newsletter et de ne me servir que d'email marketing parce que ma cible est trop diversifiée, diluée dans des domaines sur le marketing et le design. Justement, ne vous lancez pas dans l'usage d'un outil parce que tout le monde le fait. Prenez en compte vos besoins et votre capacité à suivre.

 

Winnie BEYEME NDJOCK