SylvieNT-portrait

Commençons cette année avec le portrait d’une entrepreneure qui s’est orientée sur les services du Marketing Digital au Cameroun.  Sylvie NGONO TIANI est une spécialiste du Marketing (comme moi dis donc) qui œuvre autant dans les services aux professionnels que dans le domaine associatif pour diffuser l’usage des outils du numérique.

 

Q. Parles-nous des grands moments de ton parcours professionnel jusqu’à ce jour ?

"Mon premier grand moment c’est lorsque je supervisais les projets créatifs et marketing de mon dernier employeur temps plein.

Ensuite lorsque j’ai assuré le management des équipes Ventes.

Et finalement lorsque je me suis lancée dans la consultation marketing."

 De prime abord on peut la considérer comme la promotrice d’une agence digitale au Cameroun, parmi les startups comme il en existe de plus en plus. Elle se considère tout simplement comme une professionnelle dans « le conseil donc l’accompagnement des projets marketing qui englobent également l’outil digital, les techniques de communication et le développement commercial. »

 

Startupper ou entrepreneur ?

Pour elle c’est un faux débats parce qu’un startupper c’est un entrepreneur. On peut bien considérer les spécificités de la startup par rapport à une entreprise traditionnelle dans mon article sur la création d’une startup.

 Nous sommes en plein mouvement pour l’indépendance financière des femmes. Tu parlerais d’Egalité ou d’Equité dans le traitement des droits au niveau professionnel ?

"Je dirai égalité parce que les femmes subissent de plus en plus sinon davantage les mêmes pressions sociales. Pour ne pas développer de long en large, elles ont le défi de soutenir leur famille au même titre que l’agent masculine, à position ou poste égal, elles font face aux mêmes responsabilités et défis pour se maintenir et faire carrière."

 

Comment faire face aux obstacles dans sa carrière professionnelle

Quand vous lui demandez quel est le pire obstacle qu'elle aura traversé dans sa carrière professionnelle, elle vous répond que pour "tout aura été apprentissage tant dans la collaboration avec les personnes que dans la compétence exigée à chaque niveau." Pas d'apitoiement, il faut bien avancer.

 Et là je n'ai pas résisté. Certains coachs utilisent parfois comme motivation la phrase selon laquelle "On ne juge pas à un livre à sa couverture mais à son contenu".

 

Q. Si on devait te ranger comme un livre dans une bibliothèque. Quel en serait le titre et la catégorie ?

Le titre : L’apprentissage en continue : Le Marketing

La catégorie : Marketing & Communication

 

Q. Comment les jeunes filles peuvent-elles être incitées à choisir cette voie et d’autres carrières dites techniques et technologiques ?

En étant spectatrice des réussites féminines dans le domaine digital. En d’autres termes, faire davantage de communication autour des femmes qui sont actives dans ce secteur.

 

Q. Peux-tu nous donner 3 modèles féminins et masculins en matière de leadership professionnel ou social en Afrique ?

  1.  Nour Bouakline
  2.  Stanilas Zézé
  3.  Jeanne Sissoko Zézé

 

Q. Un mot pour nos aspirants entrepreneurs.

Il faut de la patience, de la discipline de l’humilité parceque on apprend tous les jours des autres, du travail et être la première personne convaincue à son projet d’entrepreneur.

C'est le mot de la fin. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre entrepreneure de la semaine, alors vous pouvez visiter son profil, Sylvie NGONO TIANI sur Linkedin.

 

Winnie NDJOCK