4-points-reussir-creation-entreprise-entrepreneur-projet-cameroun-2016-wusu

Un des pièges dans lequel tombent chaque jour des créateurs d’entreprises, d’associations et de structures diverses c’est bien celui de vouloir trop bien faire. C’est le mal aussi bien de jeunes diplômés inexpérimentés que celui de personnes expérimentées. Notamment celles qui ont évolué dans des structures où elles bénéficiaient de toutes les ressources nécessaires, ou presque.

Voici Quatre points à revoir pour s’assurer que vous n’en faites pas trop à la création de votre structure :

 

1- Identifier le matériel nécessaire

Qu’il s’agisse de matériel informatique, de fournitures, de mobilier de bureau et de quel que matériel que ce soit, on voudrait avoir tout ce qu’il faut. Pour vous en sortir vous devez faire une liste dans laquelle vous relevez tout ce qui est nécessaire en prenant en compte :

  →  Le nombre de personnes et leurs fonctions : Il s'agit d'abord de relever tout l'équipement, fournitures de bureau et autre dont chaque employé à besoin compte tenu de son rôle, pour travailler pleinement ;

  →  L'importance actuelle du matériel pour l'exécution de cette fonction : C'est le moment de relativiser. Vous devez vous poser les bonnes questions afin de définir quels sont les pôles d'investissements urgents et  ceux qu'il faudra différer ;

  →  La planification des approvisionnements : Selon un ordre de priorité préalablement fixé vous convenez d'achats à réaliser.

 

2- Trouver un local convenable

 Le local représente une charge fixe extrêmement contraignante. Ils sont plus nombreux qu'on le pense à avoir fermer boutique après quelques mois parce que le loyer et les charges qui vont avec étaient insupportables. Alors il faut absolument identifier vos charges pour les intégrer dans le budget prévisionnel de dépenses :

  →  Eau et électricité (sur compteur individuel ou commun) ;

  →  Impôts de la commune et autres services.

Vous devrez aussi prendre en compte les coûts d'aménagement de votre local : Sécurité (anti-vols, cadenas, participation à la sécurité commune...) ;

C'est pour cela que dans le Business Plan il est obligatoire d'intégrer cette variable. Si dans votre évaluation vous vous rendez compte qu’un local de 2 mètres carré serait suffisant, au moins comme point de renseignement et pour des besoins administratifs, lancez-vous! Vous aurez la possibilité d’évoluer avec vos activités. Pour d’autres la solution du travail à la maison est possible. Même dans les pays plus développés. Jettez un coup d'oeil sur mon article sur le choix d'un espace de travail.

 

3- Recruter l'équipe de départ

En créant votre structure vous avez l’ambition de contribuer à baisser le taux de chômage dans le pays. Excellent !

Même si parfois il ne s’agit que d’une phrase commerciale sans fond utilisée pour vendre son projet.

Au niveau de la taille, qui dit jeune entreprise ou start-up dit généralement effectif réduit et un personnel multitâches. Alors il est inutile de créer autant de postes de Directeurs qu'il y a de membres. Toutefois, il est important de désigner un Directeur Général. Beaucoup préférent utiliser le terme anglosaxon C.E.O. ( Chief Executive Officer) l'équivalent de PDG. C'est vrai que ça en jette. Ensuite il faut répartir les tâches aprèsles avoir identifier. Le cumul ici ne nuit pas. Au contraire. Les tâches primordiales peuvent changer d'un secteur à un autre mais de manière générale il y en a 4 :

  →  Administration Générale : Définition de la stratégie avec cohérsion avec le reste du groupe, gestion de la relation avec les partenaires, recherche des clients (cela n'empêche pas la présence d'une personne en charge de la commercialisation), négociation des gros contrats de distribution ou de prestation, représentation auprès des autorités, gestion globale de l'entreprise et administration du personnel et du bien. Evidemment le CEO s'y colle ;

  →  Marketing et Vente : Vous devez vendre mais pour cela vous devez identifier votre cible, prospecter, communiquer. Une seule personne devrait cumuler ces deux fonctions. C'est mon cas au sein de Millenium Immobilier. La personne qui assure ce rôle gére également toutes les personnes qui pourraient être recrutées pour une opération ponctuelle de promotion. Je parle surtout de distributeurs de tracts, de vendeurs en porte à porte... ;

  →  Finance : Qui tiendra les cordons de la bourse ? L'erreur serait de confondre les caisses de la structure avec une bourse ouverte pour remplir le moindre achat jugé nécessaire. Les dépenses et les recettes doivent être budgétisées, reportées consciencieusement et analysées par semaine, par mois, par trimestre et par an. C'est le meilleure moyen d'identifier les trous financiers et de suivre l'évolution de son activité, savoir si on est dans les délais sur son plan de Retour Sur Investissement (RSI) ou Return On Investment (ROI) ;

  →  Logistique et Approvisionnements : Qui prend en charge les questions de transport, de manutention des produits, de livraison, de gestion des stocks (identification des fournisseurs, passation des commandes, organisation des livraisons par rapport à l'état des stock et aux moyens de transports, budgétisation).

Au niveau du salaire,vous devez définir le niveau de charges salariales que vous êtes en mesures de supporter. Vous devez payez suffisamment pour soutenir l’effort et par rapport au rendement que vous attendez. Au Cameroun, le barème est défini par chaque structure. Vous êtes justes tenus de payer le minimum. Mais ne vous leurrez pas. Il vous faudra commencer seuls et avec des personnes qui acceptent d'avoir des salaires irréguliers. Je répète irréguliers. Et non inexistants. Vous souhaitez engager du personnel, vérifier d’abord votre capacité d’emploi.

 

4- Définir le prix de vente adéquat

S'il y a bien une chose qui m’a poussé à participer à la création de ce blog c’est bien le constat que beaucoup parmi ceux qui créent leur entreprise n’ont pas une vision claire du prix de leur offre. Dans ma formation initiale bien sûr on apprend à intégrer le prix dans une démarche stratégique. Une réflexion qui considère la définition d’un système de calcul de vos prix et entrevoit son évolution.

Beaucoup par exemple ne savent pas intégrer les différents pôles de coûts dans leur travail (comptabilité analytique) et se retrouvent à la fin avec des bénéfices fictifs. Il faut dans le plan prendre en compte une période durant laquelle vous ne ferez pas de bénéfices. Cette période, dont l’appréciation varie selon le projet, peut être mal évaluée ou du moins son impact. Ils sont donc mal préparés dès la base. A ce niveau ils peuvent encore être corrigés. A condition de faire ce travail d'auto-analyse ou de se tourner vers une aide extérieur. Un oeil neuf qui n'a pas une vision biaisée du projet à cause de l'implication personnelle.

 

Cet article n’a pas pour but de limiter les créateurs de structures dans leur désir de « bien faire ». Nous souhaitons juste dire qu’il faut savoir prendre du recul de manière à identifier l’essentiel. Pour parler de votre expérience et de vos besoins en tant qu'entrepreneur ou aspirant entrepreneur, N'hésitez pas à nous contacter, à assister à une de nos rencontres ou une de nos formations.

 

WInnie Ndjock


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs et abonnez-vous à nos comptes  WUSU sur Facebook et WUSU sur Twitter pour des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing , en marketing digital et en gestion de carrière.