top-reseaux-sociaux-pour-votre-marque-wusu-blog-winnie-ndjock-2018

Les marques ont enfin compris qu’elles peuvent exploiter les réseaux sociaux pour atteindre des objectifs commerciaux et marketing. Elles savent désormais qu’elles peuvent exploiter ces plateformes pour améliorer la rentabilité de leur activité, donc elles investissent. Par contre, elles semblent pour la plupart ne pas avoir compris qu’il ne suffit pas d’être sur les réseaux sociaux pour faire du chiffre.

Il ne suffit pas de créer votre compte et de publier là où l’autre se trouve et comme l’autre le fait. Dans votre social media management, stratégie de déploiement de votre marque sur les réseaux sociaux, vous allez être amené à définir sur quelle plateforme vous allez être présent. Ceci signifie comprendre à quoi servent ces plateformes. Autre précision : vous n'êtes pas obligé d'avoir un compte partout dès le lancement. Il est préférable de tester deux ou trois plateformes avant de pouvoir vous étendre.

 

Les caractéristiques des réseaux sociaux pour une entreprise

Il faut savoir qu’il y a une différence entre les entreprises BtoB (business to business) et les BtoC (business to consumer). Parce qu’elles ne s’adressent pas au même profil de prospects elles ont une approche différente du réseau à exploiter. Nous allons considérer 5 plateformes que vous pouvez exploiter pour leur caractère international et leur large exploitation.

1- Facebook, l’incontournable

S’il ne vous fallait qu’une seule plateforme à l’heure actuelle, au Cameroun notamment, ce serait celle-ci. Facebook permet de s’adresser à des personnes cibles dans un langage moins formaté et plus proche d’eux. Pour votre site web ou votre blog c’est une bonne source de trafic. Vous pouvez aussi tenir vos abonnés informés des dernières actualités, notamment des événements et des promotions.

2- LinkedIn, la professionnelle

Décidemment ma plateforme préférée, LinkedIn vous permet de parler de manière professionnelle, en mettant en avant vos points forts et en vous imposant comme LA personne ressource pour apporter une solution adéquate à un problème donné. la référence pour la vente en BtoB, raison pour laquelle je propose des formations sur le social selling.

3- Twitter, la causeuse

La plateforme des publications limitées à 140 caractères pour se montrer impactant en quelques mots. Pas mon espace préféré mais un espace d’engagement avec des professionnels et certaines CSP. Elle vous permet aussi d’identifier des tendances à exploiter pour votre communication et de participer à des débats parfois creux mais avec de la visibilité, parfois professionnel/politique/social avec un objectif de réputation.

4- Google+, l’espace de référencement

Ce n’est pas très professionnel ou très copains mais on lui reconnaît un côté informatif et convivial. Son principal attrait et le référencement donc vous bénéficierez dans les recherches sur Google.

5- Instagram, la foire des vanités

Instagram est une plateforme que j'adore mais c'est souvent la foire aux vanités. On s'y expose encore plus sur Facebook. Les filtres permettent de créer de magnifiques effets, tout comme la possibilité de générer des collages. La cible n'est pas seulement jeune ou estudiantine, elle est très diversifiée. Pour Instagram il faut créer encore plus de proximité avec votre public qu'avec Facebook. Pour ceux qui ont des visuels à exploiter c'est du pain béni.

6- Pinterest, le tableau des intérêts

Le principe est simple, vous tombez sur une information, une photo, une vidéo qui vous intéresse et vous souhaitez la sauvegarder parce qu’elle va vous aider plus tard ou aider d’autres. Au début, je ne m’en servais que pour trouver des images de modèles de chaussons et de bonnets en laine ou des exercices de fitness. En consultant les articles de certaines bloggeuses américaines et françaises, j’ai appris comment générer du trafic pour mon blog grâce à cela.

7- YouTube, le studio télé personnel

Vous avez la possibilité de créer votre chaîne et mettre en scène votre message selon des formats qui s’adaptent à votre cible. Aujourd’hui, Facebook Live nous permet de publier directement des vidéos sur la plateforme ce qui est génial. Toutefois, YouTube reste la plateforme reine pour des vidéos.

Si vous considérez des plateformes avec des cibles sur des tranches d’âges jeunes vous ajoutez Snapchat (je n’y suis pas et je ne l’envisage pas même un quart de seconde :-).

 

Si vous êtes plus local alors on va parler de Onjoss  qui est Camerounais. Je ne connais absolument pas et je dois avouer ne pas être tenté parce qu’au fond les éléments de communication sur lesquelles je tombe me vante juste le « made in 237 ». Pas une raison suffisante. Surtout que lorsque vous essayer d’accéder au site on vous informe que la page n’existe pas. Peu engageant.

Vous avez une liste (qui date quand même de 2014) sur des réseaux sociaux africains à consulter dans cet article.

 

Pour les auteurs occidentaux, l’appréciation de ces plateformes ne sera pas la même que pour nous au Cameroun. Il faut comprendre que chez nous le pourcentage d’utilisateurs de plateformes au niveau de la tranche d’âge et de la CSP, par exemple, n’est pas toujours le même. De ce fait, il vaut mieux prendre les recommandations d’un article étranger comme une suggestion compte tenu des profils dans leurs pays. Ces données sont à adapter à notre contexte.

 

Winnie NDJOCK


Cet article vous a été utile ? Alors n'hésitez pas à le partager. Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité et de contenus exclusifs, des infos et du contenu en gestion de projets, en marketing , en marketing digital et en gestion de carrière.